Pétition fermée

Réfugiés : un village français = une famille

Cette pétition avait 946 signataires


Il est devenu insupportable de voir ces images de réfugiés s'échouant, morts, sur les plages européennes. Les plus chanceux, ceux qui arrivent à peu près vivants, ont d'énormes difficultés à trouver un pays d'accueil. La France compte environ 36000 communes. Si chacune d'entre elles accueillait au moins une famille de réfugiés, le problème serait en partie réglé. Bien sûr, cet appel est un appel à l'humanisme des maires et de leurs administrés, mais ce n'est pas seulement ça. Puisque nous sommes dans une société où seul l'argent compte, soyons sûrs que cet accueil rapporterait plus qu'il ne coûterait. Combien de nos villages de France sont en effet largement désertés, sans commerces de proximité, avec des écoles qui ferment faute d'enfants à scolariser? Parmi les réfugiés qui fuient leurs pays en guerre, il existe des artisans, des boulangers, des commerçants,... qui, par souci de vivre et de s'intégrer, pourraient faire redémarrer ces activités disparues. L'idée de regrouper ces exilés dans des camps est une aberration. Nous sommes suffisamment bien placés en France pour constater que les regroupements de communautés étrangères est un échec à l'intégration. Et pour en tirer des leçons. En revanche, quelques familles dans une ville ou un village est le moyen de les intégrer parfaitement. Il suffit d'imaginer la force qui les a poussés à émigrer pour comprendre que leur seul souci est de vivre en famille, au milieu d'une communauté qui les aura accueillis.  


Alain compte sur vous aujourd'hui

Alain ROELS a besoin de votre aide pour sa pétition “Une famille, un village”. Rejoignez Alain et 945 signataires.