Améliorer la qualité de l'air et réduire le smog à Longueuil

0 have signed. Let’s get to 500!


Nous demandons aux élus de Longueuil de protéger la qualité de l'air des résidents de Longueuil (villes voisines Brossard et St-Lambert) en interdisant les feux extérieurs au bois à Greenfield Park.  Nous demandons à la ville de Longueuil d'agir pour réduire le smog et lutter concrètement contre les changements climatiques. 

La ville de Longueuil et ses conseillers doivent être cohérents avec la politique de lutte au changement climatique de la ville. La ville de Longueuil doit protéger les résidents qui ont des maladies pulmonaires, protéger la santé des enfants, des populations âgées et pauvres. Un feu de bois dans une cour boucane tout le quartier. Nous revendiquons le droit collectif à avoir accès à de l'air pur. Nous sommes en 2020 et Greenfield Park est l'arrondissement le plus densément peuplé. Cette pratique n'a plus sa place.

Nous soutenons qu'une consultation publique n'est pas nécessaire pour appuyer le projet de motion de M. Robert Myles (interdire les feux extérieurs au bois à Greenfield Park) puisque le ministère de l'environnement écrit sur son site web "Qu’elles proviennent d’un poêle à bois, d’un foyer ou d’un feu de camp, les fumées sont une source importante de contaminants dans l’atmosphère et nuisibles pour la santé"*

À titre de comparaison: La pollution émise par la majorité des poêles à bois et des foyers en termes de particules fines est équivalente à 18 000 km parcourus par une voiture, en 9 heures de fonctionnement pour un appareil. Alors que la ville de Longueuil achète des voitures électriques et des bornes de recharge, il serait facile et gratuit d'interdire les feux extérieurs au bois à Greenfield Park et cela aurait encore plus d'impact sur la qualité de l'air des citoyens.

Les feux extérieurs sont déjà interdits à: Vieux-Longueuil, Brossard, Boucherville, St-Bruno-de-Montarville, Montréal

///////

We ask the elected officials of Longueuil to protect the air quality of the residents of Longueuil (nearby cities Brossard, St-Lambert) by prohibiting outside wood fires in Greenfield Park. By doing so, we are asking the city of Longueuil to reduce smog and take concrete action to combat climate change.

The city of Longueuil and its councillors must be consistent with the city's climate change policy. The city of Longueuil must protect residents who have lung diseases, protect the health of children, the elderly and the poor. A wood fire in backyard produces smoke throughout the neighborhood. We request the collective right to have access to clean air. We are in 2020 and Greenfield Park is the most densely populated borough. This practice has no place.

We maintain that a public consultation is not necessary to support the project of Mr. Robert Myles (ban outdoor wood burning fires in Greenfield Park) since the Ministère de l’environnement writes on its website " Whether it comes from a wood stove, fireplace or campfire, smoke isn’t as harmless as we might believe. Wood heating is in fact a major source of air pollutants like carbon monoxide (CO), volatile organic compounds (VOC), fine particles (PM2.5), nitrogen oxides (NOx) and polycyclic aromatic hydrocarbons (PAH).In neighbourhoods where wood heating is common, residents are exposed to residential wood heating emissions that can have harmful effects on health"*

For comparison: The pollution emitted by the majority of wood stoves and fireplaces in terms of fine particles is equivalent to 18,000 km traveled by a car, in 9 hours of operation for a device. While the city of Longueuil buys electric cars and charging stations, it would be easy and free to ban wood burning campfires and this would have an even more impact on the air quality of citizens.

Exterior wood fires are already prohibited at: Vieux-Longueuil, Brossard, Boucherville, St-Bruno-de-Montarville and Montreal

*Sources:
http://www.environnement.gouv.qc.ca/air/chauf-bois/index.htm
https://www.longueuil.quebec/fr/lutte-aux-changements-climatiques
https://cremtl.org/publication/entrevues/2018/pour-une-meilleure-qualite-lair-en-hiver