Un titre de séjour pour Abdelaziz El Ahmed

Un titre de séjour pour Abdelaziz El Ahmed

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Kalaira MONTERO a lancé cette pétition

Monsieur le Préfet de la Lozère,

 

Abdelaziz El Ahmed (Aziz), est Syrien.

Il a passé 3 ans dans les prisons de Bachar al Assad. Il est arrivé en Grèce en 2017 où il a obtenu le statut de réfugié.


La Grèce accueille beaucoup d’exilés auxquels elle ne peut offrir des conditions de vie décentes. L’économie est sinistrée, ils n’ont ni emplois, ni logement.
Malgré son statut censé le protéger, Aziz vivait dans la rue, subissant les violences de la police grecque et des groupes fascistes. Sa volonté de trouver un emploi et ses compétences ne lui ont permis de travailler que très épisodiquement, souvent non déclaré par ses employeurs et, à plusieurs reprises, non payé.

En décembre 2020, il est arrivé en France et a demandé le transfert de son statut de réfugié à la France qui lui a refusé.


En février 2022, Aziz a demandé un titre de séjour, la préfecture lui a répondu par la mise en route d’une procédure d’expulsion vers la Grèce...


S’il était obligé de retourner Grèce, il serait de nouveau à la rue, sans emploi, sans accès aux soins.


Des ONG * dénoncent les conditions d’accueil des réfugiés en Grèce, constatant que la protection internationale en Grèce «est largement ineffective, voire insuffisante», que les réfugiés qui y seraient renvoyés suite à un rejet de leur demande d’asile dans un autre pays, risquent des traitements « inhumains et dégradants » qu’ils « se trouveront dans une situation de dénuement matériel extrême qui ne leur permettra pas de faire face à leurs besoins les plus élémentaires, notamment de se nourrir, se laver et se loger, et qui porterait atteinte à leur santé physique ou mentale ou la mettrait dans un état de dégradation incompatible avec la dignité humaine ».

Aziz reconstruit sa vie, marquée par ses années de prison et de tortures en Syrie, dans les Cévennes où il vit depuis février 2021. Il souhaite s’y installer, il a une promesse d’embauche en CDI à partir du mois d’avril. Il dispose d’un logement, s’y est fait de nombreux amis, est investi dans des associations. Beaucoup de Cévenols le rencontrent à la déchèterie de Sainte-Croix-Vallée-Française où il aide, toutes les semaines, la recyclerie associative Le Pétassou.

La Lozère a besoin, pour son économie et son dynamisme, qu’une population jeune soit accueillie.


Nous vous demandons d’accorder à Abdelaziz El Ahmed un titre de séjour lui permettant de rester parmi nous, de vivre et travailler dans les Cévennes comme il le souhaite.

 


* Citations rapport NANSEN - ONG belge partenaire du Haut-Commissariat aux Réfugiés

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !