Partiel facultatif sur une plus courte période pour créer une semaine de révision en mai

Partiel facultatif sur une plus courte période pour créer une semaine de révision en mai

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Victoria TORDJMAN a lancé cette pétition adressée à Ufr02 L2

Messieurs, Mesdames,

Nous, étudiants de l’UFR 02, nous sommes réunis aujourd’hui, le 4 février 2020, dans l’amphi J à 10h en Assemblée Générale afin de discuter de la situation anxiogène dans laquelle nous nous retrouvons depuis le mois de décembre, mais aussi pour montrer notre mobilisation contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, ainsi que notre soutien envers les différents professeurs et ufr mobilisés. Dans ce contexte de mobilisation massive contre la LPPR et la réforme des retraites, la tenue des partiels sans réels aménagements semble inappropriée. De surcroît avec le commencement des cours du S2.

En tant qu’étudiants, et principaux concernés, nous souhaiterions faire entendre nos voix et enfin être écoutés.
En effet, pendant plusieurs mois, nous attendions des directives précises concernant un calendrier et des modalités de partiels claires ce qui n’a toujours pas été fait, compliquant voir empêchant l’organisation et le bon déroulement de nos révisions, sachant que le second semestre a déjà commencé. Il est très difficile d’allier les révisions du S1, avec le travail que l’on doit fournir pour le S2. La tenue des partiels du premier semestre coupe le S2, et nous empêche d’avoir une semaine de révision pour les partiels du S2. Les cours finissent le 4 mai, nos partiels commencent le 5 mai. Quel délai, nous laissez-vous pour pouvoir revoir ce que l’on a fait dans les derniers TD ?

C’est pour cela, qu’aujourd’hui nous avons décidé de trouver la solution par nous-mêmes, une solution plus convenable et surtout plus juste pour tous les étudiants. De ce fait, plusieurs propositions ont été votées.

Nous proposons des partiels facultatifs pour les matières avec TD, et des partiels obligatoires pour les matières sans contrôles continus.

Notre volonté est d’avoir au moins une note dans chaque matière, nous sommes des étudiants certes soucieux de notre réussite mais aussi soucieux de ne pas creuser davantage les inégalités entre étudiants. Garder la possibilité de passer les partiels permettra aux étudiants avec des notes de contrôle continu trop basses de remonter leur moyenne.
En effet bon nombre d’étudiants se retrouvent dans des situations chaotiques, notamment les étudiants cumulant travail et études et ceux touchés par un handicap. Il faut donc donner la possibilité aux étudiants de choisir ou pas de passer les partiels.

Notre revendication est aussi une demande d’équité par rapport aux autres UFR, où, dans la plupart des cas, les partiels ont été soit directement annulés, soit aménagés dans l’intérêt des étudiants et non d’une pseudo « valeur du diplôme ». Nous ne voulons d’aucune manière décrédibiliser notre diplôme, mais malheureusement cette situation nuit gravement à notre parcours universitaire. La valeur du diplôme prend son origine dans la qualité de l’enseignement et non dans les modalités d’évaluation. Ainsi c’est plutôt le manque de chargés de TD, le manque de cours de langue, la surcharge de travail des professeurs et toutes les autres conséquences de la diminution continue de moyens par élève, qui nuit à la valeur de notre diplôme.

Notre décision, notre mobilisation doivent être interprétées comme une exaspération étudiante face aux décisions de la Présidence et du gouvernement. Cette situation n’est plus soutenable, nous vous demandons de bien vouloir accueillir notre solution avec bienveillance.

En espérant une réponse compréhensive et juste,

Les étudiants d’économie.

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !