Rentrée scolaire : Trop de plastique ! Stop au gâchis des protège-cahiers et couvre-livres

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


L’heure de la rentrée scolaire a sonné, et avec elle son lot de protège-cahiers à acheter et manuels scolaires à couvrir pour les parents d’élèves.

Chaque année, la situation est semblable : les listes de fournitures scolaires demandent aux parents d’élèves d’équiper chaque cahier d’un protège-cahier adapté. Pour les manuels, le constat est similaire : ils doivent être recouverts d’un film plastique de protection qui devra être retiré à la fin de l’année scolaire au moment de restituer ces derniers.

A l’heure actuelle, quelques papetiers proposent des protège-cahiers en plastique recyclé et recyclable. Pour les films de protection plastique des manuels scolaires, il existe également des produits issus du recyclage. Cependant, cette pratique est loin d’être appliquée par tous les fabricants. Par conséquent, chaque année, les protège-cahiers et couvre-livres abimés représentent des quantités importantes de plastique produites, jetées et non-recyclées. 

Il est nécessaire que, dans un premier temps, les papetiers généralisent le recours aux plastiques recyclés pour la conception de leurs protège-cahiers, mais surtout, aillent plus loin dans la conception de cahiers à couverture rigides. Ces derniers seraient alors « naturellement protégés » et ne nécessiteraient pas l’usage d’un protège-cahier.

Concernant les manuels scolaires, nous demandons aux éditeurs de réfléchir à des solutions plus durables pour l’environnement (couvertures des livres plastifiées en plastique recyclé et recyclable, par exemple, ou toute autre alternative permettant de ne pas les recouvrir d’un film de protection qui ne durera que le temps d’une année scolaire et sera jeté par la suite).

Ces solutions sont techniquement possibles mais restent encore peu utilisées. Elles permettraient d’éviter le gaspillage d’une importante quantité de plastique, source de pollution.

C’est de ces petits gestes du quotidien pour notre environnement que naîtront les grandes rivières. Il est temps que les pratiques évoluent.

Nathalie Delattre
Sénatrice de la Gironde et mère de 3 enfants.

 



Nathalie compte sur vous aujourd'hui

Nathalie DELATTRE a besoin de votre aide pour sa pétition “UFIPA: Rentrée scolaire : Trop de plastique ! Stop au gâchis des protège-cahiers et couvre-livres”. Rejoignez Nathalie et 691 signataires.