Les artistes scéniques dénoncent les abus de l'UEFA

Les artistes scéniques dénoncent les abus de l'UEFA

0 personas han firmado. ¡Ayuda a conseguir 150.000!

Jaime Puente
Jaime Puente ha firmado esta petición

Castellano English Deutsche Nederlands Italiano Portugues Galego Català Valencià Euskera

Les artistes scéniques dénoncent les abus de l'UEFA

On ne construit pas un secteur durable en appelant un casting de volontaires pour un événement de la taille de la cérémonie d’ouverture de la finale de la Ligue des champions de l’UEFA.

Cette plainte résulte de la publication de cette audition par un producteur déjà expérimenté dans l'organisation de productions artistiques, Soldout, appelant à un casting pour 200 artistes "volontaires", "de plus de 16 ans", avec disponibilité pour "répéter entre les 15 mai et 1er juin", accompagnant à l’occasion de cette cérémonie" un artiste musical de renommée mondiale et un chorégraphe de renommée internationale".

Les associations Apdcm [1] et ConARTE [2] ne peuvent que dénoncer les atteintes à la dignité et aux droits des artistes interprètes, comme elles l’ont fait devant les offres de travail non rémunéré "en échange d'une citation au générique" pour participer à la 080 Barcelona Fashion Week (une initiative de la Generalitat de Catalunya), ou au Gala des Goya (organisé par la Academie du Cinéma espagnol), et notifier à l'inspection du travail la prolifération alarmante de ces mauvaises pratiques.

Nous voulons que la cérémonie d'ouverture de la finale de la Ligue des champions de l'UEFA, le grand événement européen du football professionnel, soit un exemple de bonnes pratiques pour l'industrie du divertissement, et que les institutions sportives respectent les conditions de travail et les salaires d'un secteur déjà suffisamment appauvri et fragile: le secteur des artistes interprètes.
Nous considérons une insulte et une altération de la capacité professionnelle de tous les travailleurs et du collectif d'artistes lorsqu'ils ne veulent pas les rémunérer pour leur travail. Aujourd'hui on parle de danseurs, demain on pourrait demander des volontaires pour n'importe quelle profession.

Nous demandons qu’une entité telle que l’UEFA soit un exemple de bonnes pratiques en matière de défense des artistes interprètes, rejetant vigoureusement ce type de comportement, qui menace la dignité des travailleurs, viole les droits  du travail en vigueur et implique une fraude à la sécurité sociale.
Nous demandons au ministère de la Cultura et du Sport et à la Fédération royale espagnole de football, en tant que membre de l'UEFA, de soutenir les bonnes pratiques de notre entité européenne dans notre pays. Nous demandons aux entités privées qui sponsorisent l’événement, qu’elles exigent à l’UEFA, à la société de production SoldOUT comme à toute autre entreprise sous-traitante, le respect de la législation du travail en vigueur et un investissement éthique de l’effort économique réalisé en soutenant cet événement.

Les artistes interprètes chorégraphiques se retrouvent aujourd’hui dans notre pays, dans une situation détaillée dans l’annuaire de la SGAE: "La danse: en comparant les résultats obtenus en 2017 avec ceux de 2008, les pertes des trois indicateurs sont significatives: 56% dans le nombre de représentations, 46,3% de participants et 54,6% de recettes". Avec ces indices, en baisse depuis 10 ans plus dans la danse que dans tout autre secteur des arts scéniques, les timides reprises que la danse de notre pays connaît dans le dernier bilan nous montrent des situations humaines qui peuvent être compliquées, à tel point que, selon l'étude partenaire de travail du groupe d'acteurs et de danseurs en Espagne, 92% des interprètes ont des revenus inférieurs à 12 000 euros par an; nous parlons d'un profil professionnel majoritaire de femmes de 33 ans diplômées de l'enseignement supérieur et disposant d'un revenu mensuel de 600 €, lorsqu'elles ont du travail ....

Pour cette occasion, il ne s'agit pas d'un événement caritatif pour lequel une collaboration désintéressée pourrait être proposée. Il n’y a rien de pire que de traiter ces affaires comme des dichotomies excluantes entre les amateurs de football et les artistes, entre les professionnels et les amateurs, alors que la question est très différente: si l’UEFA revendique le respect comme une valeur, elle doit commencer par respecter les professionnels qu’elle veut faire travailler lors de l’événement sportif de la ligue européenne, au lieu d’habiller une offre d'emploi comme du bénévolat ...

 
Cordialement,

Association des Professionnels de la Danse de la Communauté de Madrid

Cl. Conde Vistahermosa, 9

Tél: +34915695195

 

Contact: conarte.media@gmail.com

Réseaux sociaux: https://www.facebook.com/APDanzaMadrid/

https://twitter.com/apdcm

 

[1] Association des Professionnels de la Danse de la Communauté de Madrid (APDCM)
[2] Confédération des Artistes du Spectacle (ConARTE)

Les deux entités sont des syndicats professionnels d'artistes scéniques et sont inscrites aux registres correspondants du Ministère du Travail et du Ministère de l'Emploi.


APDCM est une union de la confédération ConARTE,
ConARTE est membre de la FIA (Fédération internationale des acteurs)

Cette campagne internationale est basée sur une idée originale de N.M.
Traduction française de P. de C.