Paul Biya Must Step Down!!!

Paul Biya Must Step Down!!!

0 have signed. Let’s get to 500!
At 500 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!
Fefe Yemba started this petition to U.S. Senate and

Défiler vers le bas pour lire cette pétition en français

Paul Biya, the president of Cameroon, is the longest ruling non-royal national leader in the world, with 44 years of rule since 1975 (7 as prime minister and 37 as president), during which time he has amassed a fortune of over $200 million. In 2009, Biya was ranked 19th in Parade Magazine's Top 20 list of "The World's Worst Dictators".

Cameroonians at home and abroad (such as myself) are fed up! Although some world leaders have publicly condemned Biya, they haven't taken concrete and definitive actions to confront him. We ask these leaders to take the following actions:

  1. U.S. Senators must pass the amendment to the 2020 National Defense Authorization Act that limit security assistance to Cameroon until the Secretary of Defense, in consultation with the Secretary of State, certifies that the military and security forces of Cameroon have demonstrated progress in abiding by international human rights standards.
  2. The United States should pull Cameroon from the African Growth and Opportunity Act for failing to meet specified requirements, which include “continual progress toward establishing … the rule of law, political pluralism, and the right to due process, a fair trial, and equal protection under the law.”
  3. Biya, and all those implicated in state-sponsored human rights abuses, should be barred from spending time in Europe and the United States.
  4. Humanitarian projects, food aid, and refugee assistance programs, should no longer be channeled through the Biya regime. They should instead be directed to, should be redirected to civil society groups that can better guarantee consistent service to all beneficiaries, regardless of geographic location, language, or political affiliation.
  5. The United Nations and the African Union should organize a conference to draw up a road map toward lasting peace and stability in Cameroon. The conference should include Biya's administration, opposition leaders, political prisoners like Maurice Kamto, diaspora leaders, press unions, and the Cameroon Bar association.

Together we will denounce genocides wherever they are, as well as all the threats that can trigger them. Thank you for your support!

************************************************************************

Paul Biya doit se retirer!

Paul Biya, le président du Cameroun, est le plus ancien dirigeant national non-royal au pouvoir, avec 44 ans de règne depuis 1975 (7 ans au poste de Premier ministre et 37 au poste de président), au cours de laquelle il a amassé une fortune de plus de 200 millions de dollars. En 2009, Biya figurait au 19ème rang dans le top 20 des « pires dictateurs au monde » de Parade Magazine.

Les Camerounais au pays et à l'étranger (comme moi) en ont marre! Bien que certains dirigeants mondiaux aient publiquement condamné Biya, ils n'ont pas pris de mesures concrètes et définitives pour le confronter. Nous demandons à ces dirigeants de prendre les mesures suivantes:

  1. Les sénateurs américains doivent adopter l'amendement à la loi « 2020 National Defense Authorization Act » limitant l'assistance de sécurité au Cameroun jusqu'à ce que le secrétaire à la Défense, en consultation avec le secrétaire d'État, certifie que les forces militaires et de sécurité du Cameroun ont démontré des progrès dans le respect des normes de droits internationales.

  2. Les États-Unis doivent retirer le Cameroun de la loi « African Growth and Opportunity Act » pour ne pas avoir respecté certaines exigences, notamment « des progrès constants vers l'établissement de… l'état de droit, le pluralisme politique, le droit à un procès équitable et à une protection égale sous la loi. »

  3. Biya et toutes les personnes impliquées dans des violations des droits de l'homme commises par l'État doivent être empêchées de passer du temps en Europe et aux États-Unis, et leurs avoirs personnels à l'étranger doivent être gelés.
  4. Les projets humanitaires, l'aide alimentaire et les programmes d'assistance aux réfugiés ne devraient plus être acheminés par le régime de Biya. Ils doivent plutôt être redirigés vers des groupes de la société civile capables de mieux garantir un service cohérent à tous les bénéficiaires, quels que soient leur emplacement géographique, leur langue ou leur affiliation politique.
  5. Les Nations Unies et l'Union africaine doivent organiser une conférence afin d'établir un chemin vers une paix et une stabilité durable au Cameroun. La conférence doit inclure l'administration de Biya, les chefs de l'opposition, les prisonniers politiques comme Maurice Kamto, des chefs de la diaspora, des syndicats de la presse et l'association du barreau Camerounais.

Ensemble nous dénoncerons les génocides d'où qu'ils soient, ainsi que toutes les menaces qui peuvent déclencher des génocides. Merci pour votre soutien.

0 have signed. Let’s get to 500!
At 500 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!