Libérez le juge et écrivain Rachid Mechqaqa

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Libération pour le GRAND juge et Ecrivain Marocain Rachid Mechqaqa, incarcéré à cause de personnes mal intentionnées (par soucis de concurrence) décident de lui tendre un piège. Peut on mettre quelqu'un derrière les barreaux pour un complot monté de toutes pièces contre lui??? où est le respect du corps juridique?? Ce monsieur est aujourd'hui incarcéré à Casablanca, depuis sept mois. Aucune preuve contre lui, il est iNNOCENT et clame justice tout les jours. Ce monsieur était chez lui quand on lui a envoyé un (complice) pour lui coller un motif de corruption sachant que les journaux ont commencé à sortir les articles bien avant le début du procés. Tout était déja préparé d'avance. Le lieux, les personnes, l'enveloppe, et puis un long parcours pour essayer de le trouver, ils ont d abord été à son bureau au tribunal de grande instance de Rabat, mais ils ne l'ont pas trouvé, alors ils se sont dirigés à sa maison. Et quoi de mieux que de lui tendre un piège par quelqu'un qu'il connait dèja, au moins ils sont surs qu'il va sortir pour voir ce que cet individu veut de lui. Alors dès que Monsieur Rachid Mechqaqa est sortie de sa maison car il y'avait un monsieur qui demandait après lui, ce dernier lui remet une enveloppe (qu'il n'a pas pris car il ignorait ce qui se passait), et d'un coup deux policiers arrivent, ( en effet le complot était déja organisé, car le complice s'est rendu sur les lieux avec deux policiers pour seul but: tendre le piège et le prendre la main dans le sac). Même pas quelques minutes après, le ministère de la justice confirme l'arrestation d'un juge,  en flagrant délit, comment expliquer cette vitesse de reporter les faits?? tout était déja préparé d'avance. Quelques semaines après la signature de son livre où il évoque la nécéssité de l'indépendance juridique, chose que le Roi Mohamed VI a finalement approuvé pour une première fois dernièrement. Mais cette mesure ne profite pas aux détenteurs de pouvoir, notamment ceux qui veulent ''protéger leur dos'' de ce genre de mesures. Nous prions le roi Mohamed VI de rendre justice à ce grand magistrat et écrivain marocain qui a sacrifié trente ans de sa vie pour faire en sorte que le fort soit juste et que le juste soit fort.

 

- Trouver la bonne cible
- La cible est identifée
- La cible semble trop bavarde
- La cible semble vouloir changer les choses 
- La cible veut le bien de son pays
- La cible AIME son pays
- La cible est en désaccord avec les hypocrites et les malfaiteurs 
- La cible est dangereuse pour nous
- La cible est trop honnête pour le systéme
- La cible doit se taire
- Tendre un piège
- Un piège monté, et tellement bien fait 
- On va chercher la cible à son bureau dans le meilleur des mondes
- La cible n'y est pas
- On sort un article dans le journal qui accuse la cible alors que les faits ne sont pas encore produits : Erreur 1
- La cible reçoit des appels qui lui disent qu'elle est dans le journal dans une affaire de corruption
- On va chercher la cible à son domicile (Le culot quand même)
- La cible reçoit la visite d'un individu avec une enveloppe
- La cible est en flagrant délit de corruption sans même qu'elle s'en aperçoive
- La cible est fini 
- La cible est un juge de 30 ans de carrière derrière les barreaux depuis 7 mois maintenant

TOUS UNIS POUR LUI.

Voilà comment détruire la carrière et faire taire la plume de n'importe quel intellectuel...C'est trop facile, ça pue l'injustice et le vice mais au Maroc, cela est admis ...mon pays je suis tellement triste



leila compte sur vous aujourd'hui

leila NASR a besoin de votre aide pour sa pétition “Tribunal Maroc: Libérez le juge et écrivain Rachid Mechqaqa”. Rejoignez leila et 17 signataires.