Pour que les Français arrêtent de lancer des pétitions sportives dégoulinantes de sel

Pour que les Français arrêtent de lancer des pétitions sportives dégoulinantes de sel

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Biturne DE GENÈVE a lancé cette pétition adressée à Tous les peuples du monde

Salut à toi, peuple francophone du monde libre,

Je ne sais pas si tu es au courant, mais la France a perdu un match de foot. Un petit match sans grande importance, suivi, selon nos informations, par une poignée de poivrots au PMU du coin. Ce match, il a été remporté par un pays dont près de 73% des Français·es ont découvert à cette occasion qu'il était en réalité limitrophe, et non pas une lointaine île du Pacifique constituée de banques et de chocolat (les 27% restants étant essentiellement constitués de frontaliers, d'exilés fiscaux et de joueurs ou joueuses de tennis). J'ai nommé: la Suisse.

Cette victoire aussi inattendue d'un côté comme de l'autre de la frontière constitue une belle histoire pour ce petit pays dont le palmarès footballistique consistait jusqu'à présent principalement à se prendre des roustes aux tirs au but. Une belle histoire que tout amateur ou amatrice de sport se devrait d'apprécier. Pourtant, de curieux plaisantins gaulois ont jugé bon de lancer une pétition pour faire rejouer le match, arguant une inexistante faute d'arbitrage. Ils sont pourtant bien placés pour savoir que le VAR est à l'œuvre depuis plusieurs années. Après trois ans à railler les Belges, voila donc la saveur du sel franchouillard. Petit conseil: n'en mettez pas trop sur vos frites.

Toutefois, nous estimons, avec les plus grands spécialistes de la nutrition, que trop de sel nuit à la santé. C'est pourquoi nous souhaiterions, pour leur propre bien et leur dignité, interdire aux quidams français moyen de lancer de nouvelles pétitions en ligne sur un quelconque sujet sportif, dans un délai de 10 ans. Selon nos informations, il y a URGENCE: en ce moment même, une pétition est sur le point d'être lancée pour réclamer que les tennismen et tenniswomen français·es bénéficient d'une dérogation spéciale pour entrer dans les tournois du Grand Chelem directement en seconde semaine.

Tout comme l'on DOIT interdire à un enfant en bas âge de jouer avec le feu, il est de notre devoir d'interdire aux Français l'usage de la pétition sportive ! Faites le bon choix, et signez pour un monde meilleur !

La Rédaction de la Biturne de Genève

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !