Pas de dé-confinement pour les EHPAD ?

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Les mesures de dé-confinement sont largement médiatisées. Le sujet sensible des EHPAD est largement évité.

Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire mis en place en réponse à la propagation de l’épidémie de COVID 19, des mesures ont été prises concernant les EHPAD.

Le gouvernement a laissé à chaque établissement le soin de mettre en œuvre des mesures concernant la protection de nos ainés. Dans ce contexte, sans directives officielles d’applications de ces mesures, les EHPAD peuvent ou non permettre des visites et en déterminer le cadre et la fréquence. A ce jour, aucun changement de position de la part du gouvernement n’est effectué, comme le confirme l’allocution de M Edouard Philippe du 28 mai 2020.

La mise en pratique pour chaque établissement s’avère laborieuse. La crainte de l’épidémie est très forte, à juste titre. De cette peur panique, résultent des comportements des équipes de direction et des prises de décisions très disparates selon les établissements. Pour la plupart les visites se font au compte-goutte, parfois dans des conditions difficiles « sous surveillance ». Le manque chronique de personnels, le nombre important de résidents aggravent la situation. On assiste à des aberrations. Par exemple,  les coiffeurs peuvent venir mais pas les familles.

Alors que la confiance est accordée aux Français quant à leur capacité à respecter les gestes barrières dans le cadre des mesures de dé-confinement, la confiance n’est pas accordée aux familles concernant la protection de leurs aînés.

Tout le monde a bien conscience que l’isolement est dangereux pour une personne quel que soit son âge, mais encore plus pour les personnes âgées.

Trois mois que le confinement dure. Ce confinement est parfois transformé en isolement pour les personnes en EHPAD. Les familles s’interrogent sur les effets collatéraux de cette situation: déclin fonctionnel, perte de moral et d’appétit, décompensations. 

Evidemment les mesures sanitaires sont primordiales mais elles ne doivent pas amener à transformer les EHPAD en milieu carcéral. La liberté est un droit garanti par la constitution. Nos aînés sont des personnes à part entière. Des conditions de fin de vie bienveillantes doivent être préservées avec le droit de visite de leurs proches. Proches qui subviennent aussi aux dysfonctionnements dus au manque de personnels comme par exemple au moment des repas ou pour faire face à l'ennui.

Nous demandons au gouvernement de prendre ses responsabilités et de mettre en œuvre des décisions qui permettent une égalité et les mêmes droits pour tous dans les EHPAD dès que la zone est verte. La santé des personnes âgées dépend des mesures sanitaires mais aussi de la présence de leur famille.

Nous demandons le dé-confinement immédiat des EHPAD pour les familles dans le respect de mesures sanitaires strictes: gestes barrières: lavage des mains, port du masque, distanciation physique, droit de visite dans leur chambre qui est leur domicile. Obliger la mise à disposition du personnel supplémentaire de réserve dédié aux visites des familles, pour tous lesEHPAD sans ordre de priorité.  Les vacances approchent, ils risquent d’être oubliés et toujours isolés, alors soutenez cette pétition par votre signature!