ANOU DIR NON AU DÉPÔT DE RS 3000 POU NU CAPAV CAMPER LOR NU LA PLAZ!!! #NAPATOUSNULAPLAZ

0 have signed. Let’s get to 5,000!


Ceux qui souhaitent camper sur les plages publiques devront faire un dépôt de Rs 3 000. C’est ce que préconisent les consultants retenus pour l’élaboration d’un Beach Management Plan.

La Beach Authority compte mettre de l’ordre sur les plages du pays. Elle envisage de délimiter des Camping Zones pour les Mauriciens voulant camper sur les plages. C’est ce que préconisent des consultants retenus pour la préparation d’un plan d’aménagement des plages. Cependant, cette mesure n’en est encore qu’au stade de la discussion. La version finale sera prête à la fin du mois et les recommandations seront présentées à un comité qui aura le dernier mot.

Une des recommandations mettrait en exergue la nécessité d’obtenir une permission des autorités concernées, avec un préavis de 21 jours, avant de pouvoir dresser sa tente. Cette éventualité fait déjà grincer des dents. Mais Dhuneeroy Bissessur, directeur général de la Beach Authority, précise que cette obligation existe déjà. « On doit mettre de l’ordre, au cas contraire les plages ne seront plus fréquentées. On ne veut pas que les gens y squattent », affirme-t-il.

Il indique qu’une loi existe déjà, mais qu’il convient de l’appliquer. « La nécessité d’un préavis de 21 jours existe déjà. On n’invente rien. C’est simplement qu’on compte faire les gens respecter cette loi. Le consultant a travaillé sur un chiffre et a proposé Rs 3 000. Mais aucune décision n’a pas encore été prise. » Si cette recommandation est entérinée, le dépôt sera remboursable dans un délai de deux semaines si le campeur n’a pas endommagé les facilités pourvues par la Beach Authority.

Les campeurs disposeront de nouvelles facilités notamment des tables, des toilettes propres et des douches. « Depuis plusieurs années, ceux qui viennent pour y tourner des films doivent débourser Rs 1 000 par jour pour avoir accès à ces facilités », précise-t-il.

Il y a des gens qui s’installent sur les plages sans avoir la permission de la Beach Authority, souligne Dhuneeroy Bissessur. « Si sur  une plage comme Péreybère 20 personnes ont eu l’autorisation pour camper et 10 autres  s’y installent aussi, ce n’est pas correct. On va réglementer cette situation. Les inspecteurs de la Beach Authority feront des visites afin de faire respectent la loi. »

http://defimedia.info/plages-publiques-depot-de-rs-3000-pour-pouvoir-camper



Today: Diksh is counting on you

Diksh Potter needs your help with “To The Government of Mauritius: ANOU DIR NON AU DÉPÔT DE RS 3000 POU NU CAPAV CAMPER LOR NU LA PLAZ!!! #NAPATOUSNULAPLAZ”. Join Diksh and 3,936 supporters today.