Le paradis de Gökova est à nous tous, que la baie d’Okluk ne soit pas fermée!

0 kişi imzaladı. Hedefimiz 150.000.


Le processus d’expropriation a été officiellement lancé pour fermer à tous les marins et les citoyens la baie d’Okluk et ses environs. Gökova est l’endroit où vivent à jamais les mémoires de Sadun Bora le célèbre marin turc, un lieu qui a une grande importance pour tous les amoureux de la nature et de la mer, « le paradis sur terre » du capitaine Cousteau.

Les bateaux des « croisières bleues » qui fournissent une contribution importante au tourisme, les agriculteurs, les secteurs de service des voyageurs, et même le simple nageur, tous seront dans ce contexte désormais interdits.

Nous, nous disons que toutes les mers appartiennent aux marins, aux voyageurs des croisières bleues, aux paysans, aux pécheurs, à tous les citoyens !

Nous voulons que cette injustice cesse immédiatement!