Stop à l'accueil sur des lits de camp . Exigeons des moyens pour l'hôpital psychiatrique.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Mesdames, Messieurs,

Nous, personnels du Centre Hospitalier du Rouvray syndiqués et non-syndiqués, nous permettons de venir vers vous afin de remplir nos missions de prévention.

Si vous, ou un de vos proches, ne va pas bien, il est de notre devoir de soignants de vous alerter sur la réalité des soins au Centre Hospitalier du Rouvray.

Sachez que cela pourrait être trop dur pour vous…

Imaginez vos enfants, vos parents ou amis qui n’en peuvent plus, qui souffrent, et qui ont besoin d’aide et d’écoute pour s’en sortir.

Imaginez les, installés par un personnel souriant et avenant sur un fauteuil ou lit de camp avec une couverture pliée en guise d’oreiller ; ou dans un salon transformé en « chambre » sans accès direct à des sanitaires car on y a aussi installé un lit de camp.

Imaginez les au milieu de 26 autres patients, pouvoir rencontrer un médecin seulement tous les 4 jours, et apercevoir les 3 infirmiers et aides-soignants seulement au moment des repas et de la prise de traitement, tandis que le soin en psychiatrie repose sur le relationnel.

Imaginez les, pris d’angoisse, pleurant, au bord de la rupture, chercher quelqu’un qui pourrait les aider et ne recevoir comme réponse qu’un sourire qui veut dire « on voudrait faire plus ».

Imaginez les, apprenant, à 9h du matin, qu’ils seront sortis le midi même, car ils vont « moins mal » et qu’on espère pouvoir les voir en consultation dans 5 mois.

Maintenant, vous devriez avoir compris pourquoi nous nous battons.

Pourquoi nous, personnel du Centre Hospitalier du Rouvray, rentrons chez nous avec la sensation d’un travail inachevé,

Avec un épuisement moral,

Et l’envie de lutter pour améliorer les choses.

Si nous sortons de l’hôpital aujourd’hui et venons à votre rencontre, ce n’est pas pour nous mais pour la santé et le bien-être des vôtres.

Aidez nous à faire entendre leurs souffrances, à obtenir les moyens humains et matériels pour offrir des soins décents.



cfdt du rouvray compte sur vous aujourd'hui

cfdt du rouvray a besoin de votre aide pour sa pétition “Syndicat CFDT du Rouvray: Stop à l'accueil sur des lits de camp . Exigeons des moyens pour l'hôpital psychiatrique.”. Rejoignez cfdt du rouvray et 716 signataires.