Adressée à Conseil Départemental

Collège 78 en Danger NON à la privatisation

0

0 signature. Allez jusqu'à 500.

La gestion des colléges est une compétence des départements. Près de 1000 agents dépendent du Conseil Départemental des Yvelines pour assurer les missions d'entretien et de restauration dans les colléges. Ces missions essentielles pour servir plus de 7 millions de repas par an et garantir un cadre de vie et d'apprentissage de qualité aux 80 000 collégiens yvelinois. Ces missions sont assurées en partenariat étroit avec les professionnels de l'éducation nationale: les agents de restauration et d'entretien font partie à part entière des équipes éducatives.

Le Conseil Départemental veut bouleverser brutalement cette organisation en privatisant l'ensemble des missions de nettoyage et de restauration de 114 colléges auprès d'un opérateur privé.

Cette externalistion se ferait dans le cadre d'une "SEMOP" (société d'économie mixte a opération unique), par un partenariat public/privé avec actionnariat majoritaire du privé.

La gouvernance serait assurée par Mr Bédier et le pouvoir décisionnel majoritaire au privé.

Cette privatisation sera votée le 22 décembre 2017 pour mise en œuvre au 01 janvier 2019.

Les conséquences d'une externalistion dans une SEMOP seraient désastreuses!

- Fragilisation massive des emplois des agents techniques des colléges par une atteinte à leurs droits et leurs statuts.

- Déqualification des missions des personnels techniques et administratifs, gestionnaires y compris.

- Dilution du niveau de responsabilité: qui sera notre interlocuteur en cas de problèmes concernant le nettoyage ou la restauration dans l'établissement? À trop éloigner les centres de décisions on perd toute humanité.

- Complexification des relation entre Education Nationale, Conseil Départemental, SEMOP et Parents d'élèves...

- Remise en cause du rôle éducatif des agents auprès des élèves.

- Impact prévisible sur la qualité des repas et les missions de nettoyage.

Avec une SEMOP, une partie du financement des repas se volatilisera inévitablement en dividendes pour les actionnaires et en rémunération des membres du Conseil d'Adminstration de la SEMOP au détriment des salaires, des emplois, de la qualité des Produits et des Services.

L'améliorisation de la qualité est possible en restant au sein du service public.

TOUS ENSEMBLE Pour l'abandon du projet d'externalisation des missions de nettoyage et de restauration.

pour un service public de qualité dans les colléges des Yvelines, Je signe: 

 

 

 

 

 

 



FCPE compte sur vous aujourd'hui

FCPE a besoin de votre aide pour sa pétition “Sylvie RIDER FCPE 78 : Collège 78 en Danger NON à la privatisation”. Rejoignez FCPE et 410 signataires.