SUPPRESSION DU CLASSEMENT EN ZONES VULNERABLES DE L’ENSEMBLE DES COMMUNES DE LA CREUSE

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Le premier projet de révision du classement en zone vulnérable basé sur la 7ème campagne de surveillance des teneurs en nitrates des eaux superficielles et souterraines présentait une proposition de forte extension des zones vulnérables sur le département de la Creuse. En effet, 21 communes étaient proposées pour un classement en totalité et 63 communes pour un classement partiel. Pour mémoire, le précédent classement ne concernait que de façon partielle la seule commune de VIERSAT.

Un travail d’analyse réalisé en concertation entre la Chambre d’Agriculture et les services de la DDT a permis de faire retirer à ce jour 32 communes de ce classement.

Cependant, 52 communes situées sur les bassins versants du Cher et de de la Petite Creuse restent encore concernées en totalité ou partiellement par ce projet de classement en zone vulnérable.

Ce projet de classement continue de soulever de nombreuses questions non seulement compte tenu du contexte agricole dans lequel il est proposé, mais aussi car il continue de reposer sur l’utilisation d’un nombre faible de mesures réalisées et suite à un contexte climatique particulier ; 1 seule analyse dépassant légèrement la norme et réalisée à la reprise de l’écoulement entraine le classement en zone vulnérable du bassin versant.

De plus les valeurs d’analyse hautes ne sont pas toujours liées à l’activité agricole.

Le classement en zone vulnérable aura des conséquences techniques et économiques sur nos exploitations agricoles :

- Les bâtiments d’élevage devront être mis aux normes sans délai

- Le stockage et l’épandage des effluents sont encadrés

- La couverture hivernale des sols est obligatoire et encadrée par des dates

- Les exploitations devront réaliser un plan prévisionnel de fertilisation et le respecter au niveau des apports azotés

- La réalisation d’analyses est obligatoire

Afin de soutenir notre action déjà engagée depuis plusieurs mois pour le retrait de l’ensemble des communes du département du classement en zone vulnérable, nous vous demandons de signer le plus rapidement possible la pétition

Cette pétition sera remise aux différents Préfets concernés et à la DREAL.