Art en Lutte Bretagne soutient la Grève

Art en Lutte Bretagne soutient la Grève

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Sophie VELA a lancé cette pétition adressée à Structures culturelles Bretagne

3 mois jour pour jour après le début des mouvements sociaux interprofessionnels et la constitution de mouvements Art(s) en grève au niveau régional et national, après l'utilisation odieuse du 49.3 et avant l'application au 1er avril d'une réforme chômage délétère, la mobilisation ne doit pas faiblir. Nous profitons de ce jour anniversaire où l'université rejoint les luttes pour lancer un appel à soutien au mouvement Arts en grève / Arts en lutte - Bretagne.

 

Art(s) en grève s’est constitué·e à la veille de l’appel national contre la réforme des retraites et son monde, sur appel de plusieurs acteur·rice·s et collectifs artistiques engagé·e·s dans les luttes sociales et politiques.
Si le mouvement s’oppose à cette énième réforme, à cet énième saccage de nos acquis sociaux, il permet également de mettre en lumière les réalités socio-économiques de notre champ professionnel.
Avec des revenus médians sous le seuil de pauvreté, un accès à la protection sociale complexe, des statuts entrepreneuriaux au cadre juridique, fiscal et social flou, le champ de l’art est à l’avant-garde de l’ultra-libéralisation du travail et de la précarité qu’elle induit.

Nous refusons collectivement et énergiquement cet avenir non désirable pour l’ensemble de la population, travaillante ou non.

La fragilisation de notre champ professionnel se traduit aujourd’hui, entre autre, par notre difficulté à faire grève. Annuler nos prestations, expositions et représentations, refuser des résidences, laisser passer des appels à projets ne constituent pas des stratégies et outils de résistances citoyennes efficaces. L’indifférence et l’invisibilité totale dans laquelle s’exécuteraient ces gestes, l’auto-sabotage ou le black-listage sont des problématiques réelles auxquelles nous nous heurtons.
Notre expérience professionnelle, physique et émotionnelle du néo-libéralisme nous fait tirer collectivement la sonnette d’alarme. La situation de crise sociale actuelle nous pousse à entrer plus que jamais en lutte et à imaginer des formes de résistances en adéquation avec les réalités déroulées ci-dessus.

CONTRE la généralisation programmée d’un système d’absence de droits, de protection sociale et de solidarité.
CONTRE l’absence de rémunération des artistes, indépendant·e·s, stagiaires et précaires de la culture, qui entraîne l’exclusion des personnes les plus fragilisé·e·s.
CONTRE la réforme des retraites et celle du système de chômage, qui auront pour effet de consolider les dominations existantes et d’accentuer la fracture sociale.
CONTRE une politique mortifère qui est également responsable des actuels dérèglements climatiques et des catastrophes environnementales, humaines et sociales à venir.

POUR exprimer notre solidarité et notre lien profond avec tous les travailleur·se·s et êtres vivants en lutte.
POUR repenser notre milieu professionnel et son inscription au sein d’un écosystème et d’un projet de société.
POUR converger et construire collectivement une alternative anti-capitaliste, écologique, solidaire & intersectionnelle.

Arts en lutte soutient la grève
Arts en grève rejoint les luttes

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !