Petition Closed

A La Réunion, 6 femmes assassinées en 2011 !
1500 plaintes en 2012, soit plus de 4 par jour !
Sans compter celles qui n’arrivent pas à porter plainte, qui n’osent ou ne peuvent pas réagir, par peur, par honte, sous emprise,…
Tel est le triste bilan du contexte réunionnais concernant les violences envers les femmes.
Nous disons STOP.
Le feu est au rouge sang, il y a danger de mort, que ce soit physique ou psychologique.

Nous demandons instamment, Madame la Ministre, pour notre département :
- Un numéro à 3 chiffres facilement mémorisable dédié aux femmes victimes de violences accessible 24h/24 7jours/7 mis en place en partenariat étroit avec les associations
- Le soutien appuyé aux associations afin de les aider à pérenniser leurs actions et à faire aboutir leurs projets
- L’application de l’ordonnance de protection de la victime
- L’augmentation du nombre de structures d’accueil et d’hébergement spécialisées pour les femmes victimes de violences conjugales
- L’accueil et le soin des auteurs de violences
- L’application des dispositifs du plan d’action 2010-2014.

Letter to
Najat Vallaud-Belkacem A Madame la Ministre des droits des femmes
Stopper les violences faites aux femmes à la Réunion.

A La Réunion, 6 femmes assassinées en 2011 !
1500 plaintes en 2012, soit plus de 4 par jour !
Sans compter celles qui n’arrivent pas à porter plainte, qui n’osent ou ne peuvent pas réagir, par peur, par honte, sous emprise,…
Tel est le triste bilan du contexte réunionnais concernant les violences envers les femmes.
Nous disons STOP.
Le feu est au rouge sang, il y a danger de mort, que ce soit physique ou psychologique.

Nous demandons instamment, Madame la Ministre, pour notre département :
- Un numéro à 3 chiffres facilement mémorisable dédié aux femmes victimes de violences accessible 24h/24 7jours/7 mis en place en partenariat étroit avec les associations
- Le soutien appuyé aux associations afin de les aider à pérenniser leurs actions et à faire aboutir leurs projets
- L’application de l’ordonnance de protection de la victime
- L’augmentation du nombre de structures d’accueil et d’hébergement spécialisées pour les femmes victimes de violences conjugales
- L’accueil et le soin des auteurs de violences
- L’application des dispositifs du plan d’action 2010-2014.