Stopper l'action inhumaine du gouvernement contre les migrants

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


La France n'est pas digne de son statut de Patrie des droits de l'Homme !

 En ce moment, des dizaines de migrants arrivent en France par les Alpes. Ils sont en danger de mort car mal équipés pour des marches dans la montagne de plusieurs dizaines de kilomètres dans le froid. Ils sont poursuivis, pourchassés, persécutés par les forces de l'ordre. Ils sont heureusement aidés par la population des villages alentours.

En ce moment, une centaine de migrants sont à Ouistreham (Calvados). Ils essayent, au même titre que ceux de Calais, de passer en Angleterre par le ferry. Ils n'ont pas de toit, pas de vêtement chaud, pas de nourriture. La municipalité de Ouistreham ne leur apporte aucune aide et au contraire refuse tout soutien (ouverture de toilettes, prêt de locaux). Des raids de police sont même organisés afin de saisir leurs duvets et effets personnels et de les mettre à la benne.

Ces gens sont prêts à risquer leur vie pour trouver un monde meilleur. Ils ont fait des milliers de kilomètres, affrontés de multiples dangers. Comment peut-on penser et nous faire croire que nous allons les arrêter !

 Il n'y a pas de migrants politiques ou économiques. Il y a seulement des personnes qui veulent vivre une vie meilleure. 

Les murs et les barrières ne changeront pas cet état de fait. Lorsque l'on a plus rien à perdre, on réalise des choses extraordinaires. Ces migrants sont extraordinaires. Ils sont dignes, souriants, volontaires, obstinés.

 Le monde s'est construit sur la migration des peuples. L'oublier, c'est simplement oublier l'histoire du monde, notre histoire. Que serait la France sans les migrants de toutes les époques.

 Oui, il existe une migration des pays en crise vers les pays riches. Nier et refuser cet état de fait est une faute. Une faute politique et humanitaire. Ce n'est pas en construisant des murs et en nous voilant la face que ces migrants disparaitront par enchantement.

 Il faut accueillir ces personnes ! Toutes ces personnes ! Sans se préoccuper de l'origine de la migration, économique ou politique.

 Certains rétorquent :

- La France ne peut pas tout faire, toute seule. J'affirme aujourd'hui que la France ne fait rien. Pire, elle mène une politique coercitive. Quelle honte ! Nous devrions être porte parole des valeurs humaines en Europe. Nous devrions lancer des débats, être innovant, prendre le leadership de cette politique de migration. Comment peut-on accepter de laisser l'Italie et la Grèce essayer de résoudre ce problème. Nous n'avons pas à faire à du bétail mais à des femmes, des enfants et des hommes. Si l'ensemble des pays d'Europe était uni dans cet accueil, cela ne poserait finalement aucun problème.

- Cela va créer un appel d'air. Quelle bêtise, quelle bassesse ! Ces migrants préfèreraient être dans leur pays s'ils pouvaient y vivre décemment. Il est urgent de mettre des moyens économiques dans ces pays afin d'y fixer les forces vives. Pour cela, il ne faut pas arroser les chefs d'état corrompus. Il faut donner des moyens à des ONG, des associations, des relais qui œuvrent dans ces pays depuis longtemps et obtiennent des résultats étonnants. Et pourtant des solutions existent : nous avons, avec l’aide d’une poignée d’amis, monté une association, "Liguey". Nous finançons et structurons des micro-projets au Sénégal : maraichage d’oignons, achat de bétail, financement d’un permis de conduire et d’un taxi. Ce sont de petits projets souvent autour de 500 euros et cela fonctionne parfaitement bien. A travers ces réalisations nous avons rapidement compris qu’un projet faisait rapidement vivre 4 ou 5 familles, et que surtout du fait d’une pérennité financière nos amis restaient au village et ne voulaient plus quitter leur région. Des solutions existent pour développer en chacun des ressources nécessaires à l’accomplissement d’un bonheur simple pour faire vivre sa famille.

- Nous n'avons pas les moyens. L'argent existe. Des milliards d'euros s'échangent tous les jours en Europe. C'est une question de volonté politique et de volonté citoyenne.

En ce moment, j'ai honte de mon pays. France, qu'es-tu devenue ?

Nous demandons à Emmanuel Macron, Président de la République Française, de faire cesser la chasse aux migrants en France quelle que soit leur situation.

Nous demandons à Emmanuel Macron de mettre des moyens financiers pour accueillir, nourrir et vêtir les migrants.

Nous demandons à Emanuel Macron de convoquer des états généraux de la Solidarité. ONG, associations, citoyens, doivent participer avec le but de faire cesser cette ignominie et de définir une politique d'accueil structurée sur le long terme.

Nous demandons à Emmanuel Macron de porter ce combat au sein de l'Europe afin que chaque pays Européen soit dans l'obligation de prendre ses responsabilités.



Jean-Luc compte sur vous aujourd'hui

Jean-Luc BARILLON a besoin de votre aide pour sa pétition “Stopper l'action inhumaine du gouvernement contre les migrants”. Rejoignez Jean-Luc et 247 signataires.