Pétition fermée

Stop au carnage urbanistique de notre patrimoine sprimontois

Cette pétition avait 323 signataires


La commune de Sprimont soutient un projet d’urbanisme visant à la construction de 10 nouvelles habitations sur le site du lotissement Clos en Bonnier, en face du parc du château de Florzé, de l’autre côté de la grand-route. Pas moins de 18 dérogations * aux prescriptions du Règlement Communal Urbanistique (RCU) sont demandées pour la construction de 4 maisons unifamiliales et d’un immeuble de 6 appartements (3 niveaux), dont la hauteur (dérogation) sera encore accentuée par sa position, à flanc de talus. 

Ce projet s’inscrit sur une superficie utile de 18 ares, sur un site présentant déjà une forte densité d’habitations et situé au cœur de bâtis anciens du beau village de Florzé, proche d’une zone Natura 2000 (en contre-bas de la rue Vieille Chera) et longeant un jardin (côté Vielle Chera) dont la flore (arbres centenaires dont séquoias) abrite une faune tout autant  remarquable : lieu de résidence et de reproduction de chouettes, colonies d’été de pipistrelles, salamandres, … La richesse de ce biotope est à préserver. La commune semble en être soucieuse puisqu’elle pose sa candidature au PCDN (Plans Communaux de Développement de la Nature) dont l’objectif est la protection du patrimoine naturel et paysager… Il serait en conséquence totalement incohérent de la part de la commune d’accepter un permis d’urbanisme dont la densité et la proximité mettrait en danger ce patrimoine naturel.

Nous ne rejetons pas toute forme d’urbanisation mais souhaitons que les nouveaux projets s’intègrent dans leur environnement plutôt que de le détruire, respectent les qualités paysagères et architecturales des sites.

Le Clos en Bonnier n’est pas le seul projet d’urbanisation destructrice sur le sol de la Commune, citons le plus célèbre d’entre eux : le Trixhe Nollet. **

Cette pétition est une action citoyenne visant à faire savoir aux élus de la commune, que les Sprimontois réclament une urbanisation réfléchie, à taille humaine et respectueuse de leur patrimoine, refusent d’immoler celui-ci sur l’autel d’une rentabilité économique à court terme, et souhaitent que les élus prennent conscience des impacts sociaux, économiques, culturels et environnementaux de tels projets en tablant davantage sur le long terme et la qualité de vie de nos concitoyens.

Il est plus que temps de faire entendre notre désapprobation, en tant qu’électeurs de notre commune. Merci de relayer le plus largement possible l’information concernant cette pétition.

* pour exemple : avancée des volumes secondaires supérieure à 2m + modification sensible du relief du sol + volume annexe d'une superficie supérieure à 40m2 + profondeur du volume secondaire supérieure à 6m + hauteur sous goutière supérieure à 7m50 + éléments saillants (balcons) + plusieurs matériaux de parement + ...

** Si vous aussi vous connaissez d'autres projets destructeurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire les mentionnant.



Laurence compte sur vous aujourd'hui

Laurence CORBESIER a besoin de votre aide pour sa pétition “stop_urbanisme_sprimont”. Rejoignez Laurence et 322 signataires.