Mettons un terme DEFINITIF aux coupures d'électricité !

Mettons un terme DEFINITIF aux coupures d'électricité !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Nicolas MILKO a lancé cette pétition adressée à Barbara Pompili (Ministre de la transition écologique)

     Au 1er novembre prochain, la trêve hivernale redémarrera et mettra fin au chantage que les fournisseurs d'électricité exercent en coupant l'électricité pour obtenir le paiement des factures impayées. Cette situation reflète l'impasse dans laquelle se trouve de nombreux foyers, démunis face aux outils sociaux mis en place pour la précarité énergétique mais cependant inappropriés ou mal adaptés à des situations personnelles toujours plus difficiles ou complexes.

     Certains locataires font face à des propriétaires qui ne souhaitent pas ou n'ont pas les moyens de mener des travaux d'économie d'énergie malgré les incitations gouvernementales.

     Le chèque énergie est souvent utilisé pour recouvrir partiellement des impayés cumulés au fil du temps et ne fait que reporter l'échéance fatale de la coupure.

     Les fournisseurs d'électricité font faces à des abus de plus en plus nombreux, certains consommateurs considérant l'électricité comme un droit "gratuit", bien plus qu'un bien commun.

     Les consommateurs font faces, quant à eux, à des nouveaux fournisseurs plus enclin à développer des offres vertes ou moins chère, déléguant leur politique sociale à des sociétés de recouvrement.

     Dans un contexte de crise sociale larvée, je propose donc que la prochaine trêve hivernale soit l'occasion pour le gouvernement de mettre un terme définitif aux coupures d'électricité.

     Cette proposition a pour avantage principal d'inciter les fournisseur à mettre en place de réelles solutions pour résoudre la précarité électrique de leur clients ceci pour leur propre intérêt.

     Cette proposition n'engendre ni de coût pour l'Etat, ni pour les entreprises concernées. Le fournisseur garde en effet la possibilité  de réduire l'accès à un minimum d'électricité (particulièrement avec le compteur Linky) permettant l'alimentation de quelques éclairages ou équipements de première nécessité. Cet accès minimum permettrait de calibrer le chèque énergie de telle façon à ce qu'il supprime le risque d'impayé.

     La libéralisation du marché de l'énergie a permis de mettre en concurrence une politique nucléaire historique par des opérateurs recherchant à construire de nouveaux modèles énergétique. Mais cette libéralisation ne doit pas se faire au prix de l'abandon de la dimension sociale du métier de fournisseur. Un seul fournisseur ne peut agir seul. Mobilisons nous pour la fin des coupures d'électricité avec cette pétition que je soumettrai à notre Ministre de l'énergie.

Nicolas Milko

Fondateur dirigeant d' élecocité, nouveau fournisseur d'électricité d' IMPACT éco-citoyen

Ancien membre du Conseil Supérieur de l' Energie de 2013 à 2018

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !