Stop aux abus de pouvoir ! Suppression de l'immunité et de l'impunité !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


A l’heure de l’affaire Benalla, on entend une fois de plus parler de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la justice mais en parler pour mieux les instrumentaliser et couvrir les abus.

Si notre démocratie va si mal, c'est parce que les pouvoirs se protègent entre eux. 

C'est exactement l'inverse qu'il faut faire : dans une vraie démocratie, les pouvoirs sont séparés dans le but d'empêcher les abus de pouvoir, et donc chaque pouvoir doit avoir à répondre des abus commis par les autres.

« Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. » (Montesquieu)

Alors exigeons des mesures fortes afin que les pouvoirs ne puissent plus se couvrir mutuellement.

Ce qui signifie :

- pas d'immunité et d'impunité pour les élus et responsables politiques. Un élu ou un responsable politique doit comme n'importe quel citoyen avoir à répondre de ses actes devant la justice, si ces derniers tombent sous le coup de la loi ;

- pas d'immunité et d'impunité pour les juges. Le juge doit être impartial et tenu par la loi. Si le juge ne respecte pas la loi et favorise une partie dans la décision qu'il rend, alors il doit être sanctionné et les effets de sa décision doivent être immédiatement annulés.

Chaque pouvoir ou institution est ainsi dans ses attributions sans les outrepasser. Si le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif ou l’institution judiciaire les outrepasse, alors il revient aux deux autres d’intervenir.

C’est la base même de toute démocratie ! Alors ne laissons plus nos élus instrumentaliser à leur profit et à notre détriment la séparation des pouvoirs et l’indépendance de la justice ! Exigeons une définition claire et des engagements concrets !

Merci à tous les signataires !

Pour connaître notre association, nos propositions et actions : www.enquetedejustice.org