Stop au Parking Payant à Grasse : L'horodateur c'est plus l'heure !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


À l'attention de Monsieur le Maire de Grasse, Jérôme Viaud.          

Dans le cadre de la mise en place du PLS (Plan Local de Stationnement), la Mairie de Grasse a décidé de matérialiser et équiper de parcmètres sur 4 zones : Cœur de ville, Centre-ville, Périphérie et Résidentiel, afin de permettre selon lui :

1) La reconquête du domaine public au bénéfice des grassois,

2) La lutte contre les voitures ventouses,

3) L’augmentation du taux de rotation/jour des places de surface,

4) La résorption des conflits d’usage,

5) Le contrôle accru des contrevenants et le principe de gratuité de 30 à 60 mn partout.

En revanche, le PLS obligera :

1) Les résidents de payer leur stationnement, par un abonnement au Parking ; La Roque (6 Bd Gambetta) ou  Au Parking Notre Dame des Fleurs (Quartier Martelly - Allée du 8 mai 1945) pour une seule voiture par foyer pour la somme de 702€ par an, soit 65€, avec frais de dossier à 15€, tenue par la Régie des Parkings Grassois.

2) Les résidents propriétaires d'un second véhicule par foyer, d'alimenter le parcmètre du lundi au vendredi entre 8h01 et 18h59 y compris le samedi pour les zones : du cœur de villes, du centre-ville.

3) Les résidents d'inviter leurs amis, famille et tout autre personne venant les visiter, de mettre des pièces dans le parcmètre toutes les heures, car la gratuité pour certaines zones  est de 30 min pour le Cœur de villes, du Centre villes, ou de 60 min pour la Périphérie et Résidentiel.

4) Les résidents de stationner leur véhicule dans une autre ville ou une autres Région,  lorsqu'ils partiront en vacances sans leur voiture, car n’y a aucune zone de parking gratuite, et pour les personnes à faible revenu  de vendre leur voiture, par obligation.

En tout état de cause, le PLS n'est autre qu'une nouvelle taxe imposée aux habitants de Grasse qui ne résoudra en rien le problème du stationnement, mais amènera la délocalisation des commerces et le déménagement des habitants,  et la  précarité.

D'autres solutions existent et nous souhaitons faire entendre notre voix !   

Nous demandons à la Mairie de Grasse de retirer purement et simplement le projet du PLS sur les 4 zones de Grasse : Cœur de ville, Centre-ville, Périphérie et Résidentiel, tel que présenté à ce jour.

 

Nous demandons une concertation de fond sur les questions de mobilité et du stationnement sans pour autant taxer une nouvelle fois une population excédée et qui ne voit dans ce PLS aucune solution aux réels problèmes posés par le stationnement.



Citoyen de Grasse compte sur vous aujourd'hui

Citoyen de Grasse a besoin de votre aide pour sa pétition “Stop au Parking Payant à Grasse : L'horodateur c'est plus l'heure !”. Rejoignez Citoyen de Grasse et 486 signataires.