STOP A LA REPRESSION SYNDICALE, SOUTIEN A SEBASTIEN MENESPLIER

STOP A LA REPRESSION SYNDICALE, SOUTIEN A SEBASTIEN MENESPLIER

Lancée le
29 août 2023
Signatures : 14 476Prochain objectif : 15 000
69 personnes ont signé cette semaine

Pourquoi cette pétition est importante

Lancée par Sandrine ROCHE

Il y a quelques jours, Sébastien Menesplier, Secrétaire Général de la Fédération CGT des Mines et de l’Énergie, mais également Secrétaire Confédéral auprès de Sophie Binet, a été convoqué pour être entendu à la gendarmerie de Montmorency le 6 septembre prochain à 8h30.

La raison : les actions menées tout au long du premier semestre par les électriciens et gaziers pour défendre le régime français de retraite, et plus particulièrement celle qui s'est déroulée le 8 mars sur la commune de Annonay, fief de... Olivier Dussopt !

Une bien mesquine vengeance certes. Mais surtout une attaque sans précédent, un signal politique inacceptable de la part de ce gouvernement qui n'a aucune honte à dépasser toutes les limites et à continuer de mettre à mal notre système démocratique.

S'attaquer ainsi à Sébastien, c'est s'attaquer à tous les syndicalistes, à toutes celles et ceux qui ne cherchent qu'à se faire entendre pour défendre légitimement des droits acquis de longue date.

Depuis des semaines, ce sont des centaines de procédures engagées à l'encontre de militants syndicaux qui se sont déclenchées : c'est Jordan qui a été convoqué le 29 août dernier, c'est le Secrétaire de l'Union Départementale des Deux-Sèvres qui sera entendu le 8 septembre pour les actions de Ste-Soline. Mais c'est aussi Renaud qui est convoqué au Tribunal de Marseille le 15 septembre, ainsi que les camarades de Bordeaux le 21 novembre. Ce gouvernement est décidé à mettre à bas nos libertés les plus fondamentales !

L'EPSU et IndustriAll Europe s'associent à ce soutien. Un courrier a été envoyé à Mme Pannier-Runacher et une manifestation est organisée ce 6 septembre à Bruxelles devant l'Ambassade de France.

Disons toutes et tous NON A LA RÉPRESSION SYNDICALE ! Il en va de nos droits salariés et citoyens les plus élémentaires.

QR code vers la pétition ici :

 

 

69 personnes ont signé cette semaine
Signatures : 14 476Prochain objectif : 15 000
69 personnes ont signé cette semaine