Né en Belgique, il y a 8 ans, le petit Gevorg doit quitter le territoire avec sa famille.

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Avétis Khomoyan et Mariam Ohanyan ont deux enfants de dix et huit ans. Ce 8 janvier 2018, ils reçoivent l’ordre de quitter le territoire. Ils ne comprennent pas cette décision et sont complètement perdus.

Arrivés d’Arménie le 21 décembre 2009, il y a huit ans, ils sont parfaitement intégrés et très estimés. L’aîné des enfants, Samvel, avait alors deux ans et la maman était enceinte de huit mois. Gevorg est donc né en Belgique. Si l’Arménie n’est pas officiellement en guerre, on y vit dans une grande violence larvée due à l’instabilité politique. Le papa l’a subie, l’a fuie et veut à tout prix l’épargner à ses enfants.

Le papa cherche un travail, la maman suit des cours, entre autre de français, et se débrouille aussi déjà pas mal dans cette langue. Les enfants sont scolarisés, curieux d’apprendre, très aimables et polis. L’Arménie est pour eux un pays étranger. Leur expulsion de Belgique provoquerait chez eux un traumatisme sérieux.

L’aîné des enfants, Samvel, fréquente une école spéciale. L’espoir existe qu’il puisse, si  ses progrès se confirment, rejoindre bientôt l’enseignement normal.

Le plus jeune Gevorg, souffre d’asthme. Un traitement à vie est indispensable au risque de subir une détresse respiratoire. La nécessité et la proximité d’un service pneumologique en  milieu hospitalier sont  requises.

Le papa souffre de céphalées de tension, de migraine avec aura et de dépression sévère d’origine traumatique.

La maladie dont souffre Gevorg et le papa comporte un risque réel pour leur vie ou leur intégrité physique et l’Arménie est un pays très pauvre et peu sûr au point de vue médical.

Nous demandons donc que ces enfants et leurs parents puissent rester en Belgique.



France compte sur vous aujourd'hui

France DEMEURE a besoin de votre aide pour sa pétition “Staatssecretaris voor Asiel en Migratie, dhr. T. FRANCKEN ; DG van de Dienst Vreemdelingenzaken, dhr: Né en Belgique, il y a 8 ans, le petit Gevorg doit quitter le territoire avec sa famille.”. Rejoignez France et 170 signataires.