POUR UNE POLITIQUE SALARIALE EN 2020 CHEZ ST MICROELECTRONICS.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


Face aux annonces de report de la décision sur la politique salariale

Quelques chiffres clefs
• Entre 2009 et 2018, ST a versé aux actionnaires 5,7 fois son bénéfice cumulé (5,2 Mrd€ contre 465M€) et l’écart de salaire dans l’entreprise est passé de 54 à 222 !
• Tombée à 14€ en début de crise Covid, l’action ST en est à 24€, un vrai rallye financier
• De 2016 à 2019, le Chiffre d’Affaires monde a augmenté de 38%, l’effectif France de 1% et la masse salariale France de 9% ; cette masse salariale a baissé de 1,4% de 2019 sur 2018
• La trésorerie du groupe a atteint un niveau record en 2018 et 2019 (75% réinvesti)
• Les dividendes plus rachats d’actions en 2019 représentent 464 M€

Pétition proposée aux salarié·e·s par la CGT de STMicroelectronics

Nous sommes tous conscients de la gravité de la situation économique mondiale, mais notre entreprise est dans une situation particulière : Elle ne s'est pas arrêtée de fonctionner et de produire. Le marché des semi- conducteurs, et particulièrement ceux que sert notre entreprise, gardent des perspectives de développement. La situation financière de notre entreprise est bonne, les dividendes continuent à être distribués et des acquisitions d’autres entreprises sont réalisées.

Notre direction ne peut donc pas se réfugier derrière la crise ou les licenciements annoncés dans d’autres d'entreprises. Il est au contraire nécessaire de contribuer au redressement économique en donnant du pouvoir d'achat aux salariés, en ayant donc une politique salariale engagée.

N’oubliant pas une des leçons du Covid, à savoir la nécessaire solidarité et le respect du collectif, nous demandons en premier lieu une augmentation générale significative pour tous avec effet rétroactif, car le travail doit être reconnu. Les autres grandes questions sociales (pénibilité, embauches, télétravail, etc.) doivent aussi être traitées au plus vite.