Pétition fermée

---------- MOBILISATION CITOYENNE ---------- Soutenez le projet de voie verte de cheminement doux entre Beaulieu et Restinclières

Cette pétition avait 251 signataires


Citoyens, élus, parents d’élèves, responsables associatifs, femmes et hommes qui sommes soucieux de notre qualité de vie et de la préservation de la nature à Restinclières et à Beaulieu, nous en appelons à votre autorité et à votre responsabilité afin que la Métropole contribue à la réalisation d’une voie verte reliant nos deux communes pour les piétons et les vélos.

Avec cette voie verte il ne faudra pas plus de 10 minutes en vélo pour se rendre d’un de village à l’autre en cheminement sécurisé. Il est à noter qu’au rythme actuel, la prévision de croissance à 5 ans pour les 2 villages se traduirait par environ 700 voitures. N’est-il pas temps de penser aux déplacements doux, vélos et transports en commun ?

Le tissu associatif concerné a participé à la préparation du projet qui a été présenté par les deux communes, et examiné de mai à juillet 2014 par le CAUE de l’Hérault, l’ADEME, le Département et le CEREMA. Il a été établi que « sous les aspects fonctionnels, sécuritaires, paysagers, écologiques et pédagogiques, ce projet présente de nombreux attraits et intérêts pour la population locale ».

Mobilisation citoyenne pour :

  1. La création d’un corridor écologique le long du ruisseau du Mas de Lauriol instaurant une continuité de part et d’autre de la RD610.
  2. L’accès à des espaces naturels à redécouvrir. L’ensemble de l’itinéraire présente une diversité paysagère (table d’orientation de Beaulieu) et des milieux écologiques (ripisylve, garrigue, sous-bois…) qui pourraient faire l’objet d’une signalétique spécifique et de panneaux pédagogiques à l’usage des enfants.
  3. Le désenclavement de la partie Est de Restinclières (future ZAC les Plans), le franchissement sécurisé de la RD610 en particulier pour les enfants se rendant à l’école et l’extension possible vers le nouveau lotissement du Renard à Beaulieu.
  4. La mise en valeur des sites d’intérêt patrimonial (pont ancien et pierres plantées verticalement le long du ruisseau, très anciens puits de Restinclières, chapelle romane de Notre Dame de la Pitié à Beaulieu…).
  5. La desserte par un cheminement doux des futurs équipements sportifs dans le secteur du Ponceau (complexe sportif commun à Restinclières et Beaulieu actuellement à l’étude).
  6. La liaison entre les pôles générateurs de déplacements des deux villages (marché, commerces, espaces culturels et sportifs).
  7. L’accès aux transports en commun vers Montpellier sans utiliser la voiture (transports intermodaux).

A l’heure où la Métropole de Montpellier se porte candidate pour accueillir le pôle terrestre de l’Agence Française de la Biodiversité et manifeste sa volonté d’être exemplaire dans le domaine environnemental, nous souhaitons obtenir votre soutien pour ce projet.

Vos fonctions de Vice-présidente en charge du développement durable du territoire font de vous la garante de l’équilibre entre milieu naturel et développement des villages de la Métropole. Certes nos villages sont parmi les plus éloignés du cœur de la Métropole mais au nom de l’équité territoriale, nous sommes persuadés que vous entendrez cet appel et que vous y répondrez en apportant le soutien nécessaire à la réalisation de la voie verte Restinclières-Beaulieu.

Retrouvez le collectif de soutien et le détail du projet

 



Jean-Pierre compte sur vous aujourd'hui

Jean-Pierre FELS a besoin de votre aide pour sa pétition “Stéphanie JANNIN, Vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole: Soutenez le projet de voie verte de cheminement doux entre Beaulieu et Restinclières”. Rejoignez Jean-Pierre et 250 signataires.