Pétition fermée

Nous demandons la démission du conseil d'administration et l'élection d'un nouveau conseil qui sera constitué de personnes ayant un réel souci de la cause animale.

Cette pétition avait 1 415 signataires


Chers amis des animaux,

 

 On critique souvent les pratiques des refuges ou des pays dans lesquels des animaux meurent dans des conditions indécentes. Mais le refuge-fourrière que nous souhaitons voir non pas fermer mais changer se situe bien en France. Plus précisément sur la commune de Brignais dans le Rhône.

 

 Les animaux sont stockés dans des box individuels, chiens comme chats. Les chiens ne sortent jamais, les chats sont terrorisés au fond de leur module. Certains sont mis à l'adoption et d'autres n'ont même pas cette chance. Pour eux, c'est l'euthanasie pure et dure dès la fin de leur délai de fourrière (enfin, quand celui-ci est bien respecté). Aucun bénévole n'est accepté dans les locaux du refuge. Par contre, dans les bureaux administratifs, pour faire des tâches administratives, là, ils sont les bienvenus. Ils ont sûrement des choses à cacher pour ne pas les accepter.

 

Les chiens ne voient donc que les salariés qui s'occupent d'eux (quand ils s'en soucient…), idem pour les chats. Comment expliquer qu'en période d'été, la moitié des boxes soient vides alors que les autres refuges débordent d'animaux ?

 

L'euthanasie est monnaie courante chez eux, la plupart des animaux vus en période de fourrière ne sont plus jamais revus une fois le délai écoulé, et si on pose une question concernant un animal, la réponse est vague, évasive : « adopté » ou « réclamé »... Adopté le premier jour de la fin de délai fourrière !! Qui peut croire ça !!

 

Les animaux identifiés ont souvent une indication précisant que le tatouage est illisible ou est incomplet. Visiblement, ils ne prennent pas le temps de faire quelques recherches sur le site de l'I-cad car on peut parfaitement remplacer les lettres ou chiffres manquants par des étoiles afin d'obtenir des résultats. Il ne reste alors plus qu'à regarder les descriptifs des animaux pour trouver des animaux correspondants et tenter de joindre les propriétaires.

 

Les vieux animaux n'ont aucune chance, seulement quelques uns, bien sympas, histoire de paraître bien quand même !! Les animaux sont euthanasiés à la chaîne, s'ils sont craintifs voir agressifs, ils passent directement à la piqûre. S'ils sont vieux ou malades, même sort, la piqûre...

 

Lorsqu'une personne cherche désespérément son animal disparu et qu'il appelle ce refuge, il est accueilli par une personne désagréable qui ne prend même pas le temps de consulter ses fichiers et répond sans scrupule qu'ils n'ont pas l'animal.

 

Aucune association n'a le droit de sortir des animaux de ce refuge une fois le délai de fourrière terminé. Pourtant, elles aideraient à sauver plus d'animaux...

 

Les chiens et chiennes ne sont même pas stérilisés avant adoption !! C'est un scandale quand on sait que c'est à cause de la reproduction que tant d'animaux se retrouvent dans les refuges !!

  

Afin qu'enfin cela change dans le bon sens pour les animaux de l'agglomération lyonnaise et dans le seul intérêt des animaux et non pas pour l'appât du gain, mobilisons-nous, signons tous cette pétition afin de faire sortir le bureau administratif en place actuellement et d'en faire élire un nouveau qui œuvrera dans le seul but de sauver des animaux parce qu'on les aimera, qu'ils soient vieux, moches, beaux, gentils, trouillards, malades...

  

Soutenez cette pétition !! Partagez-là avec vos amis, votre famille, en France comme à l'étranger s'il le faut mais faisons cesser ce massacre qui dure depuis trop longtemps.

 

Merci, les amis et à bientôt !!

 

PS : Les témoignages sur ce refuge sont nombreux sur le net, n'hésitez pas à aller voir par vous-même !!



Amélie compte sur vous aujourd'hui

Amélie LIMARE a besoin de votre aide pour sa pétition “SPA de Lyon et du Sud Est: Nous demandons la démission du conseil d'administration et l'élection d'un nouveau conseil qui sera constitué de personnes ayant un réel souci de la cause animale.”. Rejoignez Amélie et 1 414 signataires.