Pour le bien être Augustin étant privé de son Père.

Pour le bien être Augustin étant privé de son Père.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Charles VEZILIER a lancé cette pétition adressée à bertrand sorre (Député) et à

Bonjour, je m'appelle Vezilier Charles.

Je suis papa d'un petit garçon Augustin Vezilier depuis le 07 décembre 2020.

Mon ex concubine est partie du domicile familial avec notre fils le 29 décembre 2020 après 10 mois de vie commune. L'ayant connu fin janvier 2020.

Notre vie commune fut une installation très rapide a mon domicile. Tout frais payé (logé, nourrit, blanchit, servît, massé...). Je fus constamment rabaissé, humilié, insulté jusqu'à tomber en larme allant même a avoir des idées noirs sur ma personne tellement insupportable et des troubles sexuels. De plus en plus fatigué. Après ces crises me m'étant plus bas que terre, elle me psychanalysait voulant toujours savoir mes ressentis... Connaitre d'avantage.

Me posant toujours des questions très pointilleuse sur ma famille et amis. Pour manipuler par la suite.

A la maternité elle m'avait suppliée de tout faire pour sortir immédiatement après l'accouchement du a ça phobie des hôpitaux.

Je me suis braqué contre l'avis de la pédiatre. Elle a pue sortir très tôt, alors qu'elle ne savait pas correctement le nourrir au sein ne voulant pas que l'on le nourrisse au poudre de lait maternel. Résultat un retour après deux jours en neonat du a la perte de poids du bébé.

A son départ notre nourrisson avait 22 jours avant d'en être privé. Je faisait tout:

Le bercer, le laver, le changer, moucher son nez et ça matin, midi, soir et nuit sans jamais râler tout dans la joie. Ainsi que lavés ces couches lavables, les inserts et habits...

Le 15 décembre 2020 le jour de mon anniversaire ma concubine eu une crise et non loin la première me proclamant un choix de séparation envisageable dans les prochain jours. 

Du 21 décembre 2020 jusqu'au 28 décembre 2020 accueil chez moi de mon ex belle mère, passant ces journées assis sur le canapé, pied sous la table, sur jeu de téléphone me faisant que de commentaire désobligeantes et insultes de voix très haute étant sourde allant jusqu'à recevoir un coup de pied.

Le 25 décembre 2020 ma concubine m'annonce notre séparation en présence de ça mère. Avec un déménagement prévue au alentours du 11 janvier 2021.

Ne respectant pas les promesses Orales de notre séparation: "Charles, je ne t'empécherai jamais de voir ni t'occuper de ton fils . (Pour m'endormir, le jour de son départ. Dont elle m'a prévenue quelques heures auparavant.) 

Subissant également chantage: "si je ne pars pas avec tout les affaires que tu as reçu par tes amis pour Augustin. Tu ne le vers plus".

Mon fils Augustin Vezilier et moi sommes bien des victimes de ces 2 personnes ayant tout orchestrées (mère et ex-belle-mère) qui cette dernière me l'a avouée... que tout était organisé depuis avril 2020 (dont elle souhaitée avortement pour ça fille ou séparation. Le choix de ça fille étant fait, elles ont donc décidé supprimer tout lien entre mon bébé et moi des ça naissance. Me laissant la chance de le connaitre et reconnaitre a des fins financières. )

Puis elle c'est portée victime en se mettant dans un centre lors de son départ, racontant des calomnies et faisant des fausses plaintes, a mon égard a partir de fin 2020 au 1er plainte en avril 2021. Pour assurer ces arrières.

Au préalable en mon absence avait effectuée des mises en scène photos.

Je n'ai pas su ou il était pendant 5 mois.

Ne voulant pas divulguer son adresse a la gendarmerie ni au greffier. (Dont par la suite a menti sur son adresse). Je ne sais pas avec qui il vit ni quand je le reverrai? Ni comment il va? Devant me contenter uniquement d'une photo par semaine reçu par mail, sous conseil de son avocate. Après mes demandes auprès de ça mère par mail pour obtenir vision, vidéo, de le revoir et photo de notre fils.

Seul cette dernière fut accepté. Reçu aucune vidéo ni eu de visio avec une interdiction de ça part de m'en approcher ou de tenter quoi que soit pour le voir avant jugement.

Je n'ai pu présenter notre bébé ni a ma famille ni a mes amis!

Nous parents étant très bien conscients qu'un bébé qui reçoit de l'amour de ces deux parents est un enfant qui se construit positivement !

Pour le meilleur des équilibres, il faut une maman et un papa?

Pouvez vous imaginé le désarroi et tristesse que je vie ?

J'ai contacté dans cette épreuve après difficile et laborieuse recherche qu'elle organisme joindre ou prévenir.

Une vrai lutte, épuisante. Et la je tombe fasse a une nouvelle chose inimaginable a cette époque.

Aucun recours contre le kidnapping de nourrisson d'une mère aliénée:

JAF lenteur. (Jugement en urgence 3 mois de délais. Puis transfert du jugement dans une autre région ou a déménagé une fois de plus ça mère. Délais du jaf 4 mois. Report de mon avocat 3 mois supplémentaires.)(Annoncé par tous comme un JAF ultra sexiste envers les pères, sans espoirs)

PMI inefficace. (Refus total de dialogué sans explication de leur part)

Gendarmerie impuissante. (Ne voulant pas prendre en premier temps ma plainte, me faisant leçon de moral et humour grossier. Puis conseilla d'appeler association.)

Lettre au président sans action. (M'envoya après 12 jours de grève de la faim, les gendarmes: "m'expliquant démarche voir une association")

Lettre au préfet et sous-préfet sans action. (M'envoya les gendarmes: "m'expliquant démarche voir une association" )

Droits des pères bafoués, et rien !

Comment pouvez m'expliquer cela ?

Il n'y a eu aucune maltraitance, ni violence de ma part, sur mon fils que j'aime plus que tout.

Je n'ai jamais violenté ça mère.

Je n'attends aucune excuse de la part de (ça mère ni ex-belle-mere) juste revoir mon fils. Ainsi que ça mère soit puni par la loi en vertu de l'article 227 du code pénal pour ces faits soustraction d'un enfant mineur de plus de 5 jours et les séquelles engendrés sur la construction psychique et émotionnelle de notre fils. De moment de vie et temps irrécupérable (dont elle jubile de méchanceté)

Mais aussi les séquelles sur ma personne et de ces diffamations voir ci-dessous réclamant dommage et intérêt.

M'ayant volé au passage quelques affaires.

Je soussigné Vezilier Charles ne le 15 décembre 1986 a Dunkerque, demeurant Le Salliot 50410 Montbray. 

Je certifie sur l'honneur l'exactitude des faits énoncés ci-dessus et ci-dessous. Je suis conscient qu'une fausse déclaration m'expose à des poursuites et que ce certificat pourra être utilisé en justice.

Si vous signez cette pétition, cela participera peut être qu'Augustin retrouve son papa et réciproquement.

Si vous avez la capacité de faire évolué les conditions pour les droits de père pratiquement toujours bafoué par les institutions.

Ou si vous avez la capacité d'accélérer la vitesse de procédure et d'approfondir les recherches des dossiers dans ce genre de cas de mère manipulatrice.

Nous en serons indéfiniment reconnaissant!

Je vous demande de l'aide entant que citoyen Européen Français.

Que feriez-vous a ma place ?

Qu'en pensez vous de tout ces instants irrécupérables "1er dent, 1er syllable, 1er pas...". Dont j'ai été privé par une mère manipulatrice?

Cdt Vezilier Charles

0620349757 

 

Kidnapping: est l'action qui consiste à s'emparer de quelqu'un et à le détenir, contre sa volonté, généralement par la force tel un nourrison sans defense le tout souvent dans l'intention de l'échanger contre une rançon "pension, frais d'avocat..."

Les fausses accusations sur ma personne sont:

- alcoolique.

- drogué.

- producteur de drogue.

- violence physique.

- malade mentale.

- harcèlement.

- viole.

- séquestration (intérieur et extérieur).

- mauvaise hygiène corporelle. 

- maltraitance sur nourrisson.

- ne pas m'occuper du nourrisson.

- être dangereux quand je le change.

- mauvais dressage d'animaux de compagnie.

- ne pas chauffer ma maison.

- charger le poêle a bois en pourtant un bébé, des buches et ouvrant la trappe a ressort.

...

Je vous laisse juger de toutes ces absurdités et contradictions. Toujours sans aucune preuve ni constatation médico-légale ni juridique.

En revanche j'ai effectué plusieurs analyse sanguins et urinaires prouvant que se ne sont que des calomnies.

Vue une psychologue désignant mon ex-concubine de (voleuse de spermatozoïde, déséquilibré) étant de plus en plus courant a notre époque, ou énormément de femme frustré d'échec social et professionnel voulant ressemblé aux autres femmes et être reconnue comme telle. Trouvant donc un géniteur. 

Me désignant (hypersensible, naïf, acceptant involontairement la maltraitance des femmes).

Vue un psychiatre me trouvant aucun trouble ni addiction.

Mon casier judiciaire est vierge.

 

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !