DITES NON A LA MORT DES FINANCES PUBLIQUES