POUR UN SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE DE QUALITE

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


STOP A LA DEGRADATION DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE

                                           Plateforme revendicative

Depuis le 9 décembre 2018, la colère des usagers de la ligne Toulouse - La Tour de Carol est croissante qu'ils soient utilisateurs quotidiens ou occasionnels.

Le service public ferroviaire se dégrade depuis plusieurs années et aujourd'hui la situation s'est encore détériorée en raison de la nouvelle "organisation" de la SNCF en trois EPICS et l'application de la nouvelle Convention signée en mars 2018 entre la SNCF et la Région OCCITANIE.

Le Comité de défense constate à partir des questionnaires aux usagers :

  • Des agressions physiques - verbales et incivilités en hausse depuis la suppression du contrôleur dans les TER. Enfants mineurs se rendant à l’école sans surveillance. Handicapés sans aide.

Récemment deux accidents livrant à eux-mêmes les usagers enfermés durant deux heures dans le train sans aucune information.

  • Des fermetures ou réductions d’ouverture de guichets.
  • Des gares fermées sans billetterie automatique.
  • Des pannes récurrentes de distributeurs de billets. Délais de réparation trop importants.
  • Une tarification ubuesque, incompréhensible pour la plupart des utilisateurs.
  • Des horaires de guichets inadaptés ou l’absence de billetterie automatique ne permet pas de s'acquitter de son titre de transport.

En fait, la SNCF a tout organisé pour faire passer les usagers potentiellement pour des fraudeurs.

  • Des retards et suppressions fréquents de trains.
  • Des trains surchargés à la limite de la sécurité.
  • Des arrêts supprimés sur des TER circulant en sens inverse de l’affluence.
  • Le manque de places assises dans les rames, d’espaces suffisants pour le transport des vélos (de plus en plus utilisé par les usagers).
  • Le train de nuit qui est trop souvent origine ou limité Toulouse.
  • Des gares fermées alors qu’elles auraient pu contribuer à une meilleure régularité des circulations.
  • Des correspondances inadaptées à Toulouse avec les TGV et les Intercités et à La Tour de Carol avec l’Espagne et le train jaune.

Ajoutons à cela un manque flagrant d’informations aux voyageurs en situation perturbée qui exaspère et entraîne des manifestations d’agressivité envers le personnel de la SNCF qui pourtant subit également la politique voulue par l’état.

Nous signataires de cette plateforme demandons que soient satisfaites les revendications suivantes :

  • Contrôleur :  Equipement Agent Seul - Présence de contrôleurs dans tous les trains, indispensable à la sécurité des voyageurs mais également en cas d’accidents ferroviaires.
  • La circulation des trains : confort et ponctualité - Doubler les rames systématiquement sur les TER à forte affluence. Pour permettre une meilleure fluidité des circulations, réouverture des gares aux croisements des trains pour réduire les retards et éviter les suppressions de train. Création de nouveaux croisements à Cintegabelle, Varilhes, St Paul - St Antoine. Maintenir ouvert celui de Venerque toute la journée. Prévoir suffisamment d’emplacements pour les vélos.
  • Sens Toulouse —-> La Tour de Carol : rétablir le premier train du matin d’Ax à La Tour de Carol et sens La Tour de Carol  —-> Toulouse, rétablir le premier train du matin de La Tour de Carol  à Foix pour permettre la desserte des hauts cantons et de l’Andorre.
  • Sens inverse de l'affluence :  Une forte demande d’usagers de cette zone pour le rétablissement des arrêts supprimés à Pins-Justaret et Venerque.
  • Tarifications : harmonisation - Application de l’art 32.3 de la Convention qui considère que les usagers sont de bonne foi. Simplifier la tarification, la rendre compréhensible et cohérente.
  • Arrêt des mesures répressives : Les équipes mobiles de contrôle appliquent la tolérance zéro sans tenir compte de la bonne foi des personnes n’ayant pu se munir d’un billet par manque de guichets ouverts et/ou d’automates en panne. Réhumaniser les gares pour éviter ce genre de problème.
  • Guichets : Réouverture des guichets fermés du premier au dernier train.
  • Ligne Toulouse <—-> La Tour de Carol : Maintien dans son intégralité. Prévoir des travaux pour préserver la partie Ax  <—-> La Tour de Carol. Mettre en œuvre rapidement la construction prévue dans le budget d'Etat et du Conseil Régional des sous-stations électriques à Venerque et Saverdun.
  • Train de nuit : Améliorer l’offre - Résoudre les dysfonctionnements trop fréquents. Conserver sans exception l’origine et le terminus à La Tour de Carol. Retarder l’horaire de départ de La Tour de Carol et pour le retour avancer l’horaire d’arrivée.
  • Chasse neige : Remettre en état le chasse-neige nécessaire au maintien de l’ouverture de la ligne en période de fortes perturbations neigeuses ou adapter les draisines pour le remplacer.
  • Promotionner la ligne : Permettre aux voyageurs qui vont en Espagne de passer par La Tour de Carol en leur donnant  toutes les informations  et la possibilité d’acheter un billet au guichet ou sur internet. Faciliter les accès aux stations de ski alpin et nordique par le biais du ski-rail.
  • Correspondances :  A Toulouse, rétablir le dernier TER en direction de l’Ariège pour permettre la correspondance avec le TGV 8513 en provenance de Paris-Montparnasse. Correspondances avec l'Espagne de tous les trains comme prévu dans la Convention.
  • Demande d’une table ronde : SNCF, Conseil Régional, Associations de défense, syndicats cheminots, usagers, citoyens ….
  • Elaboration d’une charte qualité  : Engageant la Région et la SNCF pour un service public de qualité.    Billetterie, sécurité/sureté, ponctualité, confort, accessibilité, interlocuteur/écoute, information. Prise en compte de l’avis des usagers.
  • Fret :  Trop de camions sur nos routes ! Les choix économiques et écologiques/environnementaux doivent être faits dans une transparence totale en y associant les citoyens au travers de débats publics. Faciliter le transport ferroviaire des marchandises avec l’Espagne et l’Andorre par La Tour de Carol avec création d’une plateforme multimodale à la frontière. (Demande déjà formulée par notre association en 2006). Relancer le trafic fret par wagons isolés sur le département en raccordant le chemin de fer aux zones multi-activités des villes traversées.

Premiers signataires :

Elu.es : 

  • Bénédicte TAURINE Députée de l'Ariège.
  • Michel LARIVE Député de l'Ariège.
  • Myriam MARTIN Conseillère Régionale Occitanie.
  • Dominique SATGE Conseillère Régionale Occitanie.
  • Gérard DURAND Maire de Perles et Castelet.
  • Marc SANCHEZ Maire de Lavelanet et son Conseil Municipal.
  • Florence ROUCH Vice-Présidente de la communauté d'agglomération Foix-Varilhes.
  • Yves MARCEROU Maire de Gudas.
  • Jacques Morell Maire de Dalou et son Conseil Municipal.

Collectifs et associations : 

  • SOS La-Tour-de-Carol/Enveitg.
  • Sauvez le train Jaune. Pyrénées Orientale
  • INDECOSA.
  • Gilets Jaunes 09
  • VRAIE association citoyenne de Venerque  Hte Garonne

Syndicats :

  • CGT Cheminots Ariège.
  • SUD-Rail - Midi-Pyrénées.
  • Solidaires09.
  • UD CGT 09.
  • UL CGT - Foix, Tarascon, Pamiers. 

Partis Politiques :

  • Parti Communiste Ariégeois
  • France Insoumise Ariège
  • Nouveau Parti Anticapitaliste
  • Europe Ecologie les Verts

Média : 

  • Le TURBULENT journal ariégeois 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voulez-vous partager la pétition ?