Sauvons la Plaine ! Arrêtons CE projet de requalification de la place Jean-Jaurès à Marseille

Recent news

Conférence de presse de l'Assemblée de la Plaine du 26 juillet 2018

L'Assemblée de la Plaine a organisé le jeudi 26 juillet une conférence de presse en réponse à celle de la Soleam du 4 juillet, annonçant le début des travaux. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse annonçant notre conférence, ainsi que le lien vers des articles parus aujourd'hui dans la presse locale : 20 Minutes / 27 juillet 2018 Marseille: La mairie veut rénover un «quartier représentatif de la ville et de son histoire» : https://www.20minutes.fr/societe/2313867-20180727-marseille-mairie-veut-renover-quartier-representatif-ville-histoire La Provence / 27 juillet 2018 Marseille : "Il est encore temps de tout arrêter et sauver La Plaine" : https://www.laprovence.com/article/societe/5084879/marseille-il-est-encore-temps-de-tout-arreter-et-sauver-la-plaine.html ---------------------------------------------------------------------------------------------- Communiqué de Presse de l'Assemblée de la Plaine - 24/07/2018 Travaux imminents sur La Plaine Contrairement à ce qu’annonce la com’ de la mairie, SON PROJET N’EST NI « COLLECTIF », NI « PARTICIPATIF », ENCORE MOINS « POLYVALENT » OU « POPULAIRE », mais plutôt un brutal passage en force. Un chantier interminable s’apprête à étouffer la place Jean-Jaurès. Ce qui saute aux yeux, c’est une volonté de déraciner l’existant : 1) 87 arbres vont être arrachés à partir d’octobre (« transplantés » ailleurs, si l’on en croit l’élu Gérard Chenoz et le paysagiste Jean-Louis Knidel…). 2) Seuls 80 forains du marché seront tolérés pendant la durée des travaux. Les 200 autres iront « se faire voir ailleurs » et la plupart ne reviendront pas. Tout comme la clientèle, que la mairie ne veut plus voir en ville. 3) La nouvelle voie centrale qui va couper la place en deux et provoquer un effet « entonnoir » + la suppression sans alternative de 400 stationnements exportera le chaos dans les rues environnantes (pendant, mais aussi APRÈS le chantier). 4) Conçue pour « se montrer et regarder », la nouvelle esplanade (ou « deck ») sera hostile aux usages actuels, tels que les jeux de ballon, la pétanque, le carnaval, la sardinade du 1er Mai ou les repas de quartier. 5) Hold-up sur le foncier : « Vous serez bien contents de la valeur de vos fonds de commerce dans un quartier requalifié », a dit Yves Moraine à des commerçants inquiets. Mais en cas de vente contrainte, cette valeur sera calculée sur un chiffre d’affaires plombé par trois ans de chantier. Marseille ne peut plus se permettre de détruire ce qui fonctionne. L’assemblée de La Plaine, des forains et des commerçants sédentaires dévoilent quelques vérités cachées. Conférence de presse le jeudi 26 juillet à 10h30 sur le square Yves-Montand (côté jeux d’enfants).

Assemblée de la plaine
3 years ago