Promotions à la hors-classe des enseignants : nous exigeons l'équité !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Lors de la CAPD "hors-classe" de Charente-Maritime qui s’est tenue le jeudi 7 juin 2018, Monsieur le Directeur Académique a annoncé que seule l’Ancienneté dans le corps des Professeurs des Écoles serait prise en compte pour classer les collègues ayant un barème identique.

L’Ancienneté Générale de Service qui a toujours prévalu disparaît et avec elle, toutes les années d'enseignement en tant qu'instituteur et institutrice… C’est une rupture avec les années précédentes et un véritable scandale : une très grande partie de la carrière des anciens instituteurs et institutrices est totalement niée alors que la création du corps de professeurs d'école date de 1990 ; la lenteur de l'intégration des anciens instituteurs et institutrices a pour conséquence une ancienneté dans le corps de PE très inférieure. Les voilà donc relégué.es en fin de classement derrière les collègues entré.es bien après eux dans le métier.

La note de service ministérielle n° 2018-025 du 19 février 2018 « Avancement à la hors classe des professeurs des écoles au titre de l’année 2018 », ne justifie en rien cette décision. Au contraire, elle précise que "la carrière des agents a désormais vocation à se dérouler sur au moins deux grades [...]".

Afin de rétablir le principe d’égalité de traitement prévu dans les statuts de la fonction publique, nous vous demandons Monsieur le Ministre, Monsieur le Directeur Académique de Charente-Maritime, de rétablir l'équité entre tous les professeurs des écoles de Charente-Maritime en prenant en compte, dans le classement du passage à la hors-classe, l'intégralité des années au service de l'Education Nationale pour tous et toutes.



intersyndicale enseignante 17 compte sur vous aujourd'hui

intersyndicale enseignante 17 a besoin de votre aide pour sa pétition “SNUipp-FSU17: Promotions à la hors-classe des enseignants : nous exigeons l'équité !”. Rejoignez intersyndicale enseignante 17 et 177 signataires.