Non à la déréglementation du métier de MNS.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le Syndicat National Professionnel des Maîtres-Nageurs Sauveteurs, au nom des professionnels qu'il représente, souhaite attirer l'attention des parlementaires quant à la présentation du « Moniteur de natation » à finalité professionnelle soutenu par la Fédération Française de Natation.

 Le projet d'arrêté de « Moniteur de natation »  vient de recevoir, contre toute attente à une courte voix, l'avis favorable  de la Commission Professionnelle Consultative (CPC) des Métiers de l'animation et du sport le 17 décembre 2015.Force est de constater que ce projet d'arrêté, qui ne donne pas le titre de Maître-Nageur Sauveteur (MNS) n'est pas viable juridiquement, car il s'oppose en effet à l'article de D322-15 du Code du Sport lequel dispose que :

La possession d'un diplôme satisfaisant aux conditions de l'article  L. 212-1 est exigée pour enseigner et entraîner à la natation contre rémunération.Les éducateurs sportifs titulaires de ce diplôme portent le titre de Maître-nageur  sauveteur..

 De ce fait, sans titre de MNS, le détenteur de Moniteur de Natation, ne pourra pas enseigner et entraîner à la natation contre rémunération.

 Dès lors toutes solutions de rattrapage qui consisterait à rajouter à posteriori le Titre de MNS ne règle pas le problème. Cet état de fait pose également le problème des arrêtés déjà parus notamment pour les Diplômes d'Etat de la Jeunesse de l'Education Populaire et du Sport (DE JEPS) et Diplômes d'Etat Supérieur de la Jeunesse de l'Education Populaire et du Sport (DES JEPS).

Sans titre de MNS, les DEJEPS, DESJEPS, comme le Moniteur de natation ne peuvent pas enseigner et entraîner à la natation contre rémunération.



SNPMNS compte sur vous aujourd'hui

SNPMNS a besoin de votre aide pour sa pétition “SNPMNS: Non à la déréglementation du métier de MNS.”. Rejoignez SNPMNS et 577 signataires.