Non au OUIGO ! Oui au service public ferroviaire !

Non au OUIGO ! Oui au service public ferroviaire !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

CGT-Cheminots de Montauban a lancé cette pétition adressée à SNCF et à

Depuis plusieurs années les départements du Tarn-et-Garonne et du Lot-et-Garonne subissent une baisse de l’offre de service public ferroviaire, aussi bien en termes d’accessibilité́ aux trains que d’ouverture de guichets.

Ce résultat n’est pas un hasard. Il est la conséquence des choix politiques faits par les gouvernements successifs. La CGT-cheminots de Montauban et d’Agen n’ont eu de cesse d’alerter et de se mobiliser contre ces choix mortifères.
Alors que la planète brule, que chaque jour qui passe nous rapproche du pire, la SNCF fait le choix de réduire son offre ferroviaire. C’est inacceptable.

Encore une fois , Pepy ment. Non ,l’arrivée du OuiGO n’est pas constitutive d’une offre supplémentaire de transport ferroviaire ! Pire, celle-ci va péjorer de nombreux usagers dans leurs déplacements quotidiens en réduisant le nombre de train circulant entre Paris et Toulouse et s’arrêtant à Agen et Montauban.

À Agen comme à Montauban, tous les trains doivent s’arrêter !
OUIGO à Montauban et Agen, quelles conséquences pour les usagers ?
 
Moins de sécurité !
 
Contrairement aux TGV classiques qui sont « visités » tous les 50.000 à 60.000km, cela sera tous les 100.000 à 120.000km pour les OuiGo. Cela ,alors même que les Ouigo roulent deux fois plus qu'un TGV classique (soit treize heures en moyenne par jour) avec 20 % de passagers supplémentaires !
 
Moins de service public !
 
Avec la mise en place de cette liaison OuiGo la SNCF supprime un aller-retour TGV Paris/Toulouse le week-end et un TGV dans le sens Paris-Toulouse du lundi au vendredi.
Elle prive ainsi les usagers de Montauban et d’Agen de moyens de transports essentiels. Ce ne sont pas des citoyens de seconde zone !
 
Moins de guichets !
 
Alors que 500.000 français n’ont pas accès à internet chez eux, que 13 millions de personnes sont éloignées du numériques, dont 6,7 millions qui ne se connectent jamais sur internet, cela va accentuer les inégalités d’accès au train car la vente des billets se fera exclusivement sur internet. Donc moins de guichets !
 
Nous exigeons : 
 
Le rétablissement du TGV classique dans son horaire initial, la semaine et le week-end

L’arrêt de tous les trains, TGV et intercités en gare d’Agen et de Montauban
 
L’autorisation pour les usagers à emprunter le TGV OuiGo en gare de Montauban et Agen.
 
La vente de tous les titres de transports aux guichets

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !