Adressée à Silvie Mémel Kassi et 3 autres

Manifeste de la Collection Fantôme

0

0 signature. Allez jusqu'à 200.

Manifeste de la Collection fantôme

 La guerre qui a déchiré la Côte d’Ivoire il y a quelques années n’a pas fait qu’arracher des vies, de tous les bords, et jeter à bas les infrastructures physiques de 50 ans de développement. Elle a aussi été l’occasion d’un pillage de professionnels, le vol systématique et organisé d’objets qui sont des représentations de notre mémoire, le témoin et l’expression de notre histoire, notre culture. Chacun d’eux est d’une valeur inestimable et non estimée à ce jour. Du ventre du bien nommé Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, ils ont été arrachés par les bras d’un commando indicible, commandité par des mains invisibles, pour le plaisir d’yeux imbéciles, gonflés de la seule vanité de posséder en privé ce qui fait l’identité publique de toute une nation. Chaque objet parti de ce musée est une part de chacun de nous envolée. C’est un crime inqualifiable. Il devrait provoquer indignation et mobilisation de tous, en Côte d’Ivoire d’abord. Mais c’est silence ou indifférence depuis les salons feutrés des hautes sphères jusqu’aux cours bruyantes des bas-quartiers. Il semble que la mémoire, l’histoire, la culture n’ont plus d’importance devant les chiffres de croissance ou la recherche de la pitance. Et pourtant, nous ne sommes pas un peuple de varans, à marcher aveugle en se tortillant dans tous les non-sens, à vouloir effacer nos traces avec notre queue en avançant. Nous, femmes et hommes de bien de toute la nation, de toutes les nations, nous refusons de nous laisser couler dans les limbes des silences complices. Nous refusons de payer de notre histoire la seule satisfaction de caprices de riches. Partout, dressons-nous, aiguisons notre vigilance, unissons nos énergies...

 Pour sortir de tous marchés, de toutes salles de vente, tous les objets patrimoniaux d’ici et d’ailleurs

Pour ne point laisser aux seuls voleurs de savoir estimer qui nous sommes

Pour que nous reviennent les mémoires

Pour réunir toutes ces pièces de nous éparpillé(e)s

Pour que chaque objet volé en ce musée hante nos esprits

Au nom de la Collection fantôme

Gauz, écrivain et cinéaste

Silvie Mémel Kassi, Directrice du Musée des Civilisations

Fodé Sylla, co- fondateur de l'association l'art(sans)frique

Zoé Noël, co-fondatrice de l'association l'art(sans)frique

Angélique Clèkanman Koné, mannequin

Michel Alexandre Kipré, écrivain et journaliste

Valérie Bony, journaliste

Doris HaronKasco, photographe

Delphine Gbogou, infirmière à la retraite

Yvan Zunon-Kipré, neurochirurgien

Franck Atté, communicateur

EricZunon-Kipré, radiologue

Ted Azouma, juriste

JemsKokobi, sculpteur

Yolande Dosso épouse Ouattara, artisan designer

François Gbré, photographe

Kajeem, chanteur

Cette pétition sera remise à:
  • Silvie Mémel Kassi
  • L'art(sans)frique
  • Fondation Tapa
  • Musée des Civilisations de Côte d'Ivoire

Silvie MEMEL KASSI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 183 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




Silvie compte sur vous aujourd'hui

Silvie MEMEL KASSI a besoin de votre aide pour sa pétition “Silvie Mémel Kassi: Manifeste de la Collection Fantôme”. Rejoignez Silvie et 182 signataires.