Petition update

Un pour tous, tous pour lui

lucas surrel
France

Apr 25, 2022 — 

Macron a gagné. Bernard Arnault a gagné. Patrick Drahi, Vincent Bolloré, Xavier Niel, François Pinault, ont tous gagnés.

Alexis Kohler (n°1 de l’Elysée et au trafic d’influence), Alexandre Benalla et Vincent Crase, Eric Dupont-Moretti (mis en examen ET ministre), Richard Ferrand (mis en examen ET président de l’assemblée nationale), François Bayrou (mis en examen après 1 mois de fonction -record français- ET actuel « Haut-Commissaire au plan » ), Sarkozy, Platini, ils ont tous gagné. Faire leur inventaire demanderait un livre. (pour plus d’exemples, Un irresponsable n’est plus un citoyen. Mais peut-il être président ?)

Le pdg de Sanofi, le directeur de Mc Kinsey, le représentant de Total, ils ont tous gagné.

Les médias ont fait élire leur challenger. Ça tombe bien ils avaient le même que les ultra-riches. Ça tombe bien les 10 familles les plus riches de France possèdent la grande majorité des médias principaux français.

Ça tombe bien, pour maintenir la pression et l’appel au barrage, les 4 principaux médias d’information télévisés se sont demandé pendant une semaine si Marine Le Pen était d’extrême-droite.

Emmanuel Macron a gagné. Les français ont perdus.

Sauf que pour l’un des deux groupes, ce n’était pas un jeu.

Ce qui différencie la Macronie et plus globalement ceux qui nous dirigent ; des électeurs, c’est que les politiques mènent des politiques qui n’ont aucun impact sur leur vie. Si ce n’est quelques enrichissements personnels et quelques partages du pouvoir. Et la garantie d’impunité pour eux, leurs soutiens, et leurs services d’ordre.

Macron, Le Pen, duo qui s’appelle pour se féliciter dès les résultats, s’enorgueillissent d’entrer dans la petite histoire.

Macron, premier président sortant réélu sans cohabitation, pourtant Président le plus mal élu de la 5ème république (37.5% des inscrits, 3 Français sur 4 qui n’ont pas voté pour lui)

Le Pen, plus haut score de l’extrême-droite enregistré, avec un score quasiment triplé en 20 ans.

Ils se félicitent, car le deal est complet. Le job est fait. L’abstention au plus haut, l’extrême-droite à son paroxysme de fréquentabilité, et Macron réélu. En off, on aime quand un plan se déroule sans accroc.

Il n’y a plus de débat, et il n’y en aura plus. Le geste est fort. Macron a passé son mandat en boycottant les services publics par une exclusivité TF1 (Arnaud Lagardère, 185 millions d’euros). Macron Le Pen ont posé leurs conditions pour le seul débat : les équipes de communication choisiront les sujets, l’ordre, la mise en scène, le déroulé, et seront même en régie pour choisir les plans et autoriser ce que les français pourront voir ou non.

La campagne électorale n’est plus qu’une formalité pour le candidat néolibéral le mieux placé. On appuie sur un bouton, et on décide de ce que les électeurs entendent et voient. En écartant toute possibilité que le réel surgisse. Macron téléphone visiblement tous les matins pour gronder Poutine pour son petit-déjeuner, mais a peur de Philippe Poutou.

La démocratie s’essouffle quand on n’a plus que des éditorialistes pour nous dire quoi penser et que nos décisions ne se basent plus sur des éléments factuels.

Deux enjeux s’annoncent en prévision de 5 nouvelles années de ruissellement vers le haut :

-le 3ème tour, les législatives, où tout réside dans la participation dans les urnes. Si les électeurs s’y rendent massivement, un autre monde sera toujours possible. (12 Juin, 19 Juin). L'union de la gauche menace la pérennité du mandat Macron. L'Union Populaire serait gagnante dans 120 circonscriptions et au second tour dans 400 autres si les français votaient autant et comme aux présidentielles.

-Et puis le long terme. L’écrasante majorité des français n’ont qu’une seule chose pour s’informer et comprendre le monde extérieur et politique qui les entoure : la radio, la télé, la presse écrite, et internet. Réunissez 60 personnes dans une pièce.

Au moins multimillionnaires et de préférences milliardaires. Assurez-vous que ces personnes soient également vos amis et que vous ayez les mêmes intérêts.

Assurez-vous que ces personnes soient prêtes à perdre quelques millions pour pouvoir décider de ce qui se dit sur elles et sur le monde.

Félicitations, vous êtes Emmanuel Macron, et ces 60 personnes possèdent et dirigent 90% de ce qui arrive tous les jours dans les yeux et les oreilles de vos électeurs.

Rien ne changera jamais. Sauf ! Si des médias indépendants se créent, et redonnent au journalisme la capacité d’investiguer et de mettre le factuel au centre du besoin démocratique de se faire une idée.

Agir en son lieu, penser en son monde.

N’oublions pas que l’on ne peut pas s’indigner de ce qu’on ignore, on ne peut pas démentir ce qui est affirmé vérité, on ne peut pas mettre de mots sur ce qui n’est pas nommé. On ne peut pas lutter contre des forces invisibles.

Le journalisme est la ressource principale de la démocratie. Le journalisme est mis en veille en France. Lorsque Léa Salamé affirme que les journalistes sont des contre-pouvoirs, et qu’elle affirme cela face à un opposant du gouvernement, la situation est plutôt claire. Les médias privés sont un contre-pouvoir face au peuple. Les médias publics sont en passe de devenir un contre-pouvoir à la demande. Regardons qui est nommé à la direction de l’audiovisuel public. Regardons pourquoi cette personne y a été nommée. Regardons tout.

Macron veut supprimer la redevance sur l’audiovisuel public. Le message est clair. Cette mesure est profondément idéologique, comme tout le reste.

Rendez-vous aux urnes, aux médias indépendants, aux discussions dans la rue, car les 5 ans qui viennent s’annoncent plus osés que jamais. La novlangue n’a jamais été aussi forte. Rappelez-vous que l’on parle sans soucis de « plan de sauvegarde de l’emploi » pour virer des gens.

https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-george-orwell/la-novlangue-instrument-de-destruction-intellectuelle

Les mots et leurs usages déterminent les luttes qui peuvent être ou non menées.

__S’informer bien est le cœur du citoyen.__

Zieutons quelques nouveaux médias incontournables, et méfions-nous des médias alternatifs qui font passer le complotisme pour de l'indépendance.

Je vous invite très fort à aller voir :

Blast est un média sociétaire coopératif à but non lucratif, il remet l'investigation au centre du travail et les sujets écologiques et économiques au coeur du travail d'information. 100% gratuit, son site et sa chaîne youtube sont accessibles librement. Les abonnés et sociétaires s'engagent pour offrir gratuitement une information de qualité béton à ceux qui ne peuvent ou ne veulent payer. Tous les sujets sont traités, parfois même avec humour, et il y aussi des contenus sur les séries, la pop culture et l'infernet.

https://www.blast-info.fr/ / https://www.youtube.com/c/Blast-info

Médiapart est un journal qui ne peut être acheté que par ses lecteurs.

/Les-medias-libres-existent-voici-leur-carte

https://www.alternatives-economiques.fr/

https://disclose.ngo/fr/

https://www.osonscauser.com/

https://www.politis.fr/

https://www.acrimed.org/-Qui-sommes-nous-


  • Shared on Facebook
  • Tweet

Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion