AVS de Jason, nous ne voulons pas être séparés à la rentrée prochaine !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


J'ai commencé à travailler en tant qu' Auxiliaire de Vie Scolaire sur l'année scolaire 2015/2016. A ce moment là Jason 7 ans, m'a été confié. C'est un petit bonhomme blond, le regard perçant, le sourire doux ou carnassier suivant les moments. Il présente des troubles du comportement et peut être d'une grande violence. Nous avons donc commencé à essayer de nous comprendre, de vivre ensemble. Les débuts ont été terribles, et le mot n'est pas trop fort...Coups, morsures, jets de différents objets y inclure table et/ou chaise...J'ai le sourire aujourd'hui en écrivant ces mots...Après cette première année j'ai gagné de haute lutte la confiance   de Jason, de ses parents aussi. Les journées sont beaucoup plus apaisées, il sait ce que l'on attend de lui, une attitude d'élève avec un comportement et des règles communes à tous dans la classe. Il est bon élève  alors qu'il ne suit son CE2 cette année que par demi journées (comme en CE1). Malgré ce travail accompli et reconnu des équipes éducatives qui suivent Jason en dehors des temps scolaires il a été décidé je dirai arbitrairement que Jason devait changer d'AVS. Et ce pour son bien, il doit faire face aux changements, s'adapter à une autre personne...il faut savoir que Jason supporte encore très mal la frustration, et qu'il a une grande peur de l'abandon. Il va entrer en CM1, il aura deux enseignants à tour de rôle, de nouveaux camarades, ce ne sont pas des changements ça ? Je suis un repère pour lui, un élément stabilisateur. Il sait et accepte que je sois, lorsque nécessaire, sévère, intransigeante avec lui mais il sait que je suis là pour l'accompagner, l'aider à franchir des seuils qui lui semblent inaccessibles. En cette fin d'année il est capable de valider le chemin parcouru.

Ses parents souhaitent que je continue sur le même chemin que Jason. Plusieurs institutrices sont également d'accord avec ça.

Si nous n'obtenons pas gain de cause les proches de Jason et moi même craignons qu'il ne régresse ou ne retourne vers ses accès de violence verbale et physique. Il a peur de l'inconnu et se révolte pour se "défendre". 

Je suis fière et ses parents aussi du travail accompli, personne ne pourra nous l'enlever, notre vécu et tout le bon qu'il a apporté à cet enfant. 

Mon envie profonde est de continuer à vivre ce qu'il y à vivre avec Jason, ses parents, l'équipe éducative, les enseignants...pour l'année prochaine, le CM1 et pourquoi pas le CM2 ? la plus grande victoire serait que Jason n'aie plus besoin de moi à ce moment là.  

 



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “service education nationale Agen 47000: AVS de Jason, nous ne voulons pas être séparés à la rentrée prochaine !”. Rejoignez N et 940 signataires.