300 migrants sur Jouy-en-Josas - STOPPONS CE PROJET FOU !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


300 MIGRANTS SUR JOUY-EN-JOSAS :
STOPPONS CE PROJET FOU !

UN PROJET OPAQUE ADOPTÉ SANS CONSULTATION DES JOVACIENS

Alors que le 9 avril le conseil municipal renonçait à son droit de préemption sur l’ex site de formation Thalès au profit d’un projet entre « L’État, la société Rana Reo et
Emmaüs solidarité » sans plus de précision, sinon la possible installation de l’école d’auxiliaires de santé Jeanne Blum, 2 jours après la mairie informe les habitants que ce site servira de centre d’accueil, d’hébergement et de formation à 300 migrants. Le bail étant de 9 ans.
Pas d’informations, pas de consultation, la démocratie a été piétinée !

UN PROJET PÉRILLEUX À DE NOMBREUX ÉGARDS

  • Quel coût ? Loyer annuel : 1,5M + Versement des RSA / an : 3.967.200

Le tout sur 9 ans avec garantie de L’État uniquement jusqu’en 2022 !

Soit 5 années sans garantie de financement

  • Quelle organisation et quelle sécurisation ?

Le site dispose de 160 chambres de 11m2. Il est prévu de mettre 2 lits par chambre = 320 lits. Or, 35 employés Emmaüs étant prévus pour encadrer le dispositif, cela signifie soit qu’il faut de nouvelles chambres soit que les encadrants ne sont pas présents 24h/24.

  • Profil des arrivants :

Essentiellement des jeunes hommes célibataires âgés de 20 à 30 ans issus de pays en guerre. D’après les statistiques de la Préfecture, Jouy-en-Josas va accueillir 15% des migrants des Yvelines.

  • Pas de renforcement des effectifs de police

A l’occasion de la réunion informative du 12 avril dernier, le sous-préfet a confirmé ne pas prévoir plus de ronde de police. Par ailleurs, aucun renforcement des équipes de police municipale n’est prévu alors que l’expérience, dans l’Europe entière, démontre que les incivilités, violences et actes délictueux augmentent à proximité des centres d’accueil de migrants.
Jouy-en-Josas n’a pas à rougir de son action sociale, eu égard aux réalisations des 4 dernières année (Chaudronnerie, Aire des gens du voyage, La maison qui déménage, La maison intergénérationnelle)

Une vraie réflexion et étude de l’impact de ce projet sur l’activité économique, commerciale et patrimoniale de notre Ville est indispensable, il est surprenant que les mêmes qui prônent depuis 4 ans la re-dynamisation du centre ville et de ses commerces soient favorables à la réalisation d’un projet de cette ampleur... La protection de JOUY et des Jovaciens, n’est apparement plus la priorité de la majorité municipale.

Votre avis est primordial



Jovaciens compte sur vous aujourd'hui

Jovaciens JOVACIENNES a besoin de votre aide pour sa pétition “Serge Morvan: 300 migrants sur Jouy-en-Josas - STOPPONS CE PROJET FOU !”. Rejoignez Jovaciens et 677 signataires.