Sentences minimales obligatoires pour les personnes reconnues coupables de cruauté envers

Sentences minimales obligatoires pour les personnes reconnues coupables de cruauté envers

0 have signed. Let’s get to 50,000!


!!THE ENGLISH VERSION FOLLOWS!!
 
CETTE PÉTITION VISE À DÉMONTRER AU SYSTÈME JUDICIAIRE CANADIEN QUE LA POPULATION DÉSIRE QUE LES PERSONNES COUPABLES DE CRUAUTÉ ENVERS LES ANIMAUX REÇOIVENT DES PEINES PLUS SÉVÈRES QUE CELLES IMPOSÉES. 
 
Il tire sur le chien du voisin sans raison et jette le corps de l’animal dans la rivière. Pourtant, il ne fait face qu’à des conséquences risibles.
 
L’histoire de Lobo est à glacer le sang. La veille de Noël, la police annonce à Laura et Corey l’horrible nouvelle que leur chien s'est fait tirer par un voisin et que ce dernier a jeté le corps de l’animal dans la rivière derrière. Après avoir nié le tout, le voisin finit par avouer aux policiers. Mais à quelles conséquences fait-il face exactement ?
 
Selon le code criminel, cette personne pourrait être coupable soit d’une infraction criminelle passible d’un emprisonnement maximal de 5 ans ou d’une infraction avec peine d’emprisonnement maximale de 2 ans moins un jour et/ou d’une amende maximale de 10 000 $. Par contre lorsqu’on fouille dans les annales judiciaires, les cas de cruauté animale sur des animaux domestiques sans raison valable (aucune légitime défense, absolument sans raison valable), l’internet pullule de cas avec des conséquences dérisoires; aucun dossier criminel, absolutions conditionnelles, amendes de 500 $ à 3 000 $ (le plus élevé), prison (pratiquement jamais et si c'est le cas, détention minime et/ou de fin de semaine), dons à la SPCA, etc.
 
Quand peut-on s’attendre à ce qu’un procureur de la couronne mette ses culottes et exige une sentence criminelle ? Quand est-ce qu’un juge prendra la décision de donner une sentence exemplaire afin de créer un précédent pour que cette violence gratuite et ces actes haineux cessent ?


CONSIDÉRANT QUE le Code civil du Québec a été modifié à la suite de l'adoption de la Loi visant l’amélioration de la situation juridique des animaux. Désormais, les animaux sont considérés légalement comme des êtres doués de sensibilité ayant des impératifs biologiques;
CONSIDÉRANT QUE les sentences maximales prévues à l’article 445 du Code Criminel sont suffisantes mais que les sentences accordées ne s’approchent aucunement de celles-ci; 
CONSIDÉRANT QUE l’absence de sentences exemplaires constitue un obstacle majeur à l’élimination de la cruauté envers les animaux en banalisant celle-ci;
CONSIDÉRANT QUE la majorité́ de la population Canadienne considère leur animal de compagnie comme un membre de leur famille; 
CONSIDÉRANT QUE plusieurs études démontrent que la cruauté envers les animaux est souvent un signe précurseur de comportements agressifs envers les humains; 
CONSIDÉRANT QUE la Maison Blanche a déclaré le 25 novembre 2019 que le président américain avait signé un projet de loi, qui définit désormais la maltraitance animale comme un acte criminel passible jusqu'à 7 ans de prison;

Nos prisons sont déjà bien engorgées et elles nous coûtent cher. Des sentences plus longues ne sont donc pas nécessairement le meilleur choix. Il y a toutefois des alternatives : 


-dossier criminel automatique
-emprisonnement minimum de 30 jours consécutifs (plus si récidive)
-probation avec évaluation psychologique et suivis
-amende ou compensation de 5 000$ (plus si récidive)
-interdiction de posséder des armes
-interdiction de posséder un animal de compagnie 


Cela peut être une combinaison de ces pénalités ou l’ensemble d’entre elles mais il est temps que le Canada emboîte le pas.
 
Nous espérons que la mort de Lobo ne sera pas en vain, qu’elle servira à faire changer les choses. #justicepourlobo #lesbellesetlesbetes 
_____________________________________________________________
THIS PETITION IS INTENDED TO DEMONSTRATE TO THE CANADIAN JUDICIAL SYSTEMS THAT THE POPULATION WANTS PEOPLE FOUND GUILTY OF ANIMAL CRUELTY TO RECEIVE PENALTIES MORE SEVERE THAN THOSE BEING IMPOSED.
 
He shoots his neighbor’s dog for no reason and throws its body in the river. Regardless, he faces only laughable consequences..
 
Lobo’s story is every dog owner’s nightmare. On Christmas Eve, the police informed Laura and Corey of the horrible news to that their dog had been shot by their neighbor, who then threw the animal in the nearby river. After denying it, the man finally confessed to the police. But what consequences is he really facing?
 
According to the criminal code, he could be guilty of either a criminal offense punishable by imprisonment for up to 5 years or a misdemeanor offense with imprisonment for up to 2 years minus 1 day and / or a maximum fine of $ 10,000. On the other hand, when we search cases of animal cruelty on domestic animals without valid reason (no self-defense, absolutely without any valid reason),  the internet swarms with cases with derisory consequences; no criminal records, conditional absolutions, fines of $ 500 to $ 3,000 (the highest), prison (practically never and when it is the case, minimal detention and / or weekends), donations to the SPCA, etc.
When will a crown attorney put on his pants and tackle a criminal sentence? When will a judge decide to give an exemplary sentence to create a precedent for this gratuitous violence and to stop these hateful acts?


WHEREAS the Civil Code of Quebec has been amended following the adoption of the Act to improve the legal situation of animals. Animals are now legally considered to be sentient beings with biological imperatives;
WHEREAS the maximum sentences provided for in article 445 of the Criminal Code are sufficient but that the sentences imposed do not come close to them;
WHEREAS the lack of exemplary sentences constitutes a major obstacle to the elimination of cruelty towards animals by trivializing it;
WHEREAS the majority of the Canadian population considers their pet as a member of their family;
WHEREAS several studies show that cruelty to animals is often a precursor to aggressive behavior towards humans;
WHEREAS the White House declared on November 25, 2019 that the American president had signed a bill, which now defines animal abuse as a criminal offense punishable by up to 7 years in prison;
 
Our prisons are overcrowded and already cost us a lot of money. So, longer sentences are not necessarily the best choice. But, there are also other alternatives: 


-criminal record automatically
-minimum imprisonment of 30 consecutive days (more if repeat offender)
-probation with psychological assessment and follow-ups
-fine or compensation of $5,000 (more if repeat offender)
-ban on possessing weapons
-ban on owning a pet


It can be a combination of these penalties or all of them but it is time for Canada to follow suit.
 
We hope that Lobo’s death will not be in vain, that it will make a difference. #justicepourlobo #lesbellesetlesbetes 
 



Today: Kim is counting on you

Kim BRUNEAU needs your help with “Sentences minimales obligatoires pour les personnes reconnues coupables de cruauté envers les animaux.”. Join Kim and 37,956 supporters today.