Pour le jugement de la garde de Hannah en France et non en Suède!

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Hannah est une petite française de presque trois ans, née en Suède de parents français. La situation en Suède étant devenue très difficile, la mère et l'enfant sont rentrées chez elles, en France en janvier 2017. 
 
Un premier jugement au Tribunal de Grande Instance de Montpellier a rejeté la demande du père de Hannah de retour immédiat de celle-ci en Suède. S'appuyant sur l'article 13 de la Convention de l'Haye, le Juge a souligné le danger psychique que ce retour présenterait pour l'enfant, de par la séparation d'avec sa mère et de par le fait que rien n'a été prévu par le père pour l'accueillir en Suède. 
 
La Cour d'Appel de Montpellier, sollicitée par le père, s'est prononcée en février 2018 en faveur du retour immédiat de Hannah en Suède.  
 
La maman de Hannah va donc devoir l'accompagner et séjourner en Suède le temps du procès pour la garde, ce qu'il s'avère particulièrement compliqué pour elle qui n'a pour seul revenu que le RSA, aucun logement sur place, aucun contact en Suède et qui, de plus, ne parle pas la langue. La situation pourrait s'aggraver encore si le procès venait à durer plus de quatre mois car la maman ne serait plus alors considérée comme demeurant en France et de ce fait toutes les deux perdraient tous leurs droits (RSA, CAF, sécurité sociale...). La maman n'aurait alors d'autre choix que de rentrer en France et Hannah serait donc, de fait, séparée de sa maman alors qu'elle a toujours vécu avec elle et qu'elle n'a pas encore trois ans. Il semble évident que dans ces conditions les traumatismes psychiques pour l'enfant vont être importants et dramatiques.
 
Et, s'ajoute à cela un risque tragique, celui qu'Hannah soit placée par les services sociaux suédois, ceux-ci procédant trop facilement aux placements d'enfants... 
 
voir: https://neuropedagogie.com/education/suede-lvu-derive-cps.html
 
Il est à déplorer que l'intérêt de l'enfant n'ait pas été pris davantage en compte dans ce jugement en Appel. 


           Hannah et sa maman ont besoin de la mobilisation de chacun

             afin d'obtenir un jugement du droit de garde en France!  
 
                          Merci de signer et faire signer cette pétition!

                                                                  Les signataires



Lilo compte sur vous aujourd'hui

Lilo GUIRAUD a besoin de votre aide pour sa pétition “Secrétaire générale du conseil national de la protection de l'enfance: Pour le jugement de la garde de Hannah en France et non en Suède!”. Rejoignez Lilo et 329 signataires.