Stop au trafic illégal de cigarettes: l'Europe doit résister au lobbying du tabac

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Avec l’intense lobbying de Big Tobacco, des milliards d’euros sont perdus chaque année par les Etats à cause du trafic illicite de cigarettes. Un trafic très dangereux pour la santé.  Pourtant, la Commission européenne vient d'adopter un texte qui confie la responsabilité de la régulation du trafic de tabac aux fabricants eux-mêmes, déjà accusés par le passé de l'alimenter. Le Parlement Européen décidera le 20 février s'il veut empêcher cela.

Demandons au Parlement Européen d'user de son droit de veto, et de rejeter ce texte, fruit du lobbying sans relâche de l’industrie du tabac.

Car la contrebande, en plus de représenter un trou énorme dans les caisses des Etats (3 milliards d’euros par an pour la France) est à l’origine de ravages sur le plan de la santé publique. Elle ruine les efforts des Etats pour tenter de contrôler la consommation de tabac, à l’origine de dizaines de milliers de cancers en France chaque année.

 Confier la traçabilité du tabac à l’industrie, cela revient à “faire garder son poulailler par un renard” (OMS)

Le protocole de l'OMS était clair. La traçabilité du tabac devait être indépendante des cigarettiers. Malgré la ratification de ce protocole, l'UE a choisit de suivre le lobby du tabac. Alors que “c'est à partir des usines de fabrication, que les cigarettiers sont soupçonnés d'organiser et d'alimenter le commerce parallèle de tabac”, comme le dit le député européen Younous Omarjee.

Le texte tel qu’adopté par la Commission est incompatible avec l’esprit du Protocole de l’OMS qui vise :

  • l’indépendance de l’industrie du tabac et
  • un contrôle assuré par les Etats Membres

Une autre contradiction évidente avec le Protocole de l’OMS, spécialement :

  • l’article 8.2 exige que le système de suivi et de traçabilité soit contrôlé par la Partie.
  • l’article 8.12 exige que les obligations auxquelles une Partie est tenue ne sont pas remplies par l’industrie du tabac et ne lui sont pas déléguées.

Cette situation est intolérable. La Commission européenne doit représenter l’intérêt des citoyens européens, pas ceux de l’industrie du tabac !

Signez et partagez cette pétition, pour inciter le Parlement à poser son veto. Le temps presse.  Nous avons jusqu’au 20 février pour agir !

Ensemble, écrivons des tweets aux députés du Parlement Européen pour leur rappeler  leurs engagements. Dites non au tabac ! #SayNoToTobacco!
@gillespargneaux, @GrosseteteF, @Frederiqueries, @AdinaValean, @simonabonafe, @BasEickhout, @jo_leinen, @peterliese, @MicheleRivasi, @PediciniM5S

---

English version



United Against Big Tobacco compte sur vous aujourd'hui

United Against Big Tobacco a besoin de votre aide pour sa pétition “#SayNoToTobacco: le PE doit résister au #lobbying du #tabac @Europarl_FR”. Rejoignez United Against Big Tobacco et 899 signataires.