Petition Closed
Petitioning Ordre des vétérinaires de la Réunion Ordre des vétérinaires de la Réunion and 2 others
This petition will be delivered to:
Ordre des vétérinaires de la Réunion
Ordre des vétérinaires de la Réunion
Le Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Vétérinaires
DAAF
Anciennement appelé Direction des Services Vétérinaires (DSV), aujourd'hui DAAF

Save sharks :say no to the Reunion Island's licence to kill

Because the shark attacks have increased since 2011 on the Reunion Island, the authorities order to catch and kill tiger sharks (10) and bull sharks(10). Professional shark fishermen are commissioned to catch about 20 bull and tiger sharks and to date, 10 sharks have been killed. 9 Tiger sharks (Galeocerdo cuvier) caught and killed and 1 Bull shark(Carcharhinus leucas ) died. The exercise will try to establish if any of the sharks are carrying toxins that could lead to ciguatera, a foodborne illness. Since 2009, this trade is banned (ordinance December 2009)
Several actions have been taken to counter it, without success. However, a major player hasn’t been sought : the President of the Council of the College of Veterinarians.
Thank you for sending the following letter to the President of the Council of the College of Veterinarians


French links :
*Link : ordinance about shark catches: http://bit.ly/Tg4HBL
*Link : ordinance about ban sharks trade :http://bit.ly/XkCB88
*Link : To resume, sharks killed to date: http://on.fb.me/VEAk6I
About us :
Sibylline – Faune Marine :
http://www.sibylline.org/
Sauvegardes des requins et Autres :
https://www.facebook.com/SauvegardeDesRequinsEtAutres


Letter translation :
« Mr. President of the Council of the College of Veterinarians
Following the human tragedies caused by episodes of shark « attacks » on the island of Reunion, the authorities have ordered the capture of sharks for scientific hunting, more precisely Ciguatera risk assessment for subsequent consumption of the flesh of sharks (prefectural No. 1226 of August 13, 2012).
I'm very surprised about the deep silence of your profession on this subject, then freedivers and Non-Governmental Organizations have alerted about irrational and disastrous effect of this Order on biodiversity. Conservation of wildlife and environmental wouldn't be inscribed in missions of the profession you represent? It was already highly regrettable that the medicine of marine wildlife isn't entrusted to veterinarians (management strandings under the Ministry of the Environment and not of the Ministry of Agriculture).
Should we expect the almost complete decimation (such as the porbeagle, Lamna nasus, 99.99%) of bull sharks (Carcharhinus leucas)and tigers sharks (Galeocerdo cuvier) to address the issue? Eradicate predators at the top of the oceanic food chain returns to further weaken the ecosystem and allow uncontrolled development of invasive totally uncontrollable.
Also, and you probably agree, etiological treatment is not it better to symptomatic treatment? Origin of Ciguatera is in colonization by microalgae toxicus dinoflagellates Gambierdiscus of dead corals. However, no action is taken on the Reunion Island to counter the massive destruction of coral reefs (see IRD data from ten years of monitoring the coral reef).
Besides the fact that only Shortfin Mako sharks,Isurus oxyrinchus, are consumed in this island ( even classified as Vulnerable on the IUCN Red List http://bit.ly/W9Ms1y), this specie isn't involved in the study, it's surprising that sharks caught are fished in the same places that sharks attacks.
Hunting sharks endorsed by all decision makers and executives, including yours (achievement of autopsies), leads to the destruction of all shark species by some fishermen (see news December 3, 2012 http://wp.me/pRlSs-1ig)
I urge you to oppose against this "scientific" slaughter orchestrated by an Administration who follows the mob,surfers potentially reckless. It is the honor and credibility of the veterinary profession that are referred
In the meantime, please accept , Mr. President of the Council of the College of Veterinarians, the assurances of my respectful greetings. »


Letter to
Ordre des vétérinaires de la Réunion Ordre des vétérinaires de la Réunion
Le Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Vétérinaires
DAAF Anciennement appelé Direction des Services Vétérinaires (DSV), aujourd'hui DAAF
Suite aux drames humains engendrés par les épisodes de morsures de requins de l’île de la Réunion, la Préfecture de la région a répondu en organisant une « battue » maritime sous couvert de « chasse scientifique », plus exactement d’évaluation du risque ciguatérique à des fins de consommation ultérieure de la chair de requins (arrêté préfectoral n° 1226 du 13 Août 2012).

Pardonnez ma stupéfaction quant au silence assourdissant de votre profession dans cette affaire alors qu’apnéistes et Organisations Non Gouvernementales ont immédiatement alerté du caractère irrationnel et désastreux de cet arrêté sur la biodiversité. La préservation de la faune et de l’environnement ne serait-elle plus inscrite dans les missions de la profession que vous représentez ? Il était déjà fort regrettable que la médecine de la faune sauvage marine ne soit confiée aux vétérinaires (la gestion des échouages dépend du Ministère de l’Environnement et non de celui de l’Agriculture).

Doit-on attendre la décimation quasi complète (comme celle du requin taupe commun à 99,99 %) des requins bouledogues et tigres pour s’intéresser à la question ? Eradiquer des prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire océanique revient à fragiliser davantage l’écosystème et à permettre le développement anarchique d’espèces invasives totalement incontrôlables.

Par ailleurs, et vous en conviendrez probablement, un traitement étiologique n’est-il pas préférable à un traitement symptomatique ? La ciguatera trouve son origine dans la colonisation, par les micro algues dinoflagellées Gambierdiscus toxicus, des coraux morts. Aucune mesure n’est pourtant prise, à la Réunion, pour contrer la destruction massive du récif corallien (cf. données IRD issues de dix ans de suivi de la barrière corallienne).

Outre le fait que les seuls requins consommés par les réunionnais sont le requin taupe bleu ou mako (pourtant classé Vulnérable sur la liste rouge de l’UICN http://bit.ly/W9Ms1y), espèce non concernée par l’étude, il est étonnant de constater que les lieux de prélèvements des animaux correspondent aux lieux des « attaques » de squales.

Aujourd’hui, le fait que la chasse cathartique des requins soit cautionnée à tous les étages décisionnaires ou exécutifs, y compris au vôtre (réalisation des autopsies), incite à la destruction de toutes les espèces de squales que des pêcheurs lambda trouvent sur leur route (cf. actualité du 3 décembre 2012 http://wp.me/pRlSs-1ig)

C’est donc instamment que je vous demande de vous opposer fermement aux abattages pseudo scientifiques orchestrés par une Administration qui n’a de cesse de répondre à la vindicte populaire, celle de surfeurs potentiellement imprudents en la situation. Il en va de l’honneur et de la crédibilité de la profession vétérinaire.

Dans cette attente, et avec mes remerciements anticipés, veuillez agréer, Monsieur le Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Vétérinaires, l’expression de mes salutations respectueuses