Pétition fermée

Sauvons le temple des Eaux-Vives et l'ancien asile de l'enfance !

Cette pétition avait 455 signataires


Un important projet immobilier, initié par l'Eglise Nationale protestante, menace directement le Temple des Eaux-Vives, joyau néo-gothique construit en 1842 par l'architecte genevois Jacques-Louis Brocher. Actuellement ce bâtiment est protégé par une mesure d'inscription à l'inventaire. Le temple et l'ancien "asile de l'enfance" voisin construit par le même architecte en 1858, ont été conçus pour faire ensemble en obéissant à une composition architecturale réfléchie [voir David Ripoll, Frontenex 29: rapport de visite, (2 juillet 2013)]. Ils forment un tout homogène et le petit "asile de l'enfance", bâti en retrait et dans un gabarit délibérément contenu, sert de faire-valoir au temple. Détruire l'asile de l'enfance et le remplacer par un gros bâtiment contemporain équivaut à anéantir le délicat temple de style Tudor. C'est porter une atteinte irréversible à un bâtiment exceptionnel en Ville de Genève et faire disparaître le premier témoin survivant d'un bâtiment philanthropique dédié à la petite enfance.

Nous demandons par conséquent à Monsieur le Conseiller d'Etat Antonio Hodgers de bien vouloir procéder au classement du temple des Eaux-Vives et de l'ancien "asile de l'enfance", afin de conserver intacts ces témoins uniques de l'architecture religieuse et caritative genevoise du milieu du XIXe siècle. La disparition, tout ou partie, de cet ensemble architectural, miraculeusement parvenu jusqu'à nous intact, serait une perte sèche et une atteinte irréversible au patrimoine architectural historique de Genève.

 

contact : contrelenlaidissementdegeneve@hotmail.com



"Contre l'enlaidissement de Genève" page FB compte sur vous aujourd'hui

"Contre l'enlaidissement de Genève" page FB a besoin de votre aide pour sa pétition “Sauvons le temple des Eaux-Vives et l'ancien asile de l'enfance !”. Rejoignez "Contre l'enlaidissement de Genève" page FB et 454 signataires.