Adressée à Maire d'Amnéville Eric Munier et 4 autres

Sauvons le Musée de la moto et du vélo - Collection Maurice Chapleur

0

0 signature. Allez jusqu'à 5 000.

Il était une fois un temple unique en France, voir en Europe, de la motocyclette et du vélocipède situé à Lunéville en Lorraine, fruit de la passion d'un homme, Maurice Chapleur. Pour diverses raisons, cette collection a été acquise par la commune d'Amnéville qui désire aujourd’hui s'en défaire.

Cette Collection, classée « Trésor National », regroupe 50 bicyclettes très anciennes (Draisienne, Michaux, Grand-bi…) et environ 157 motocyclettes et tricycles dont 57 machines d'avant 1914, pour la plupart dans un état d'origine exceptionnel (c'est la plus importante collection de motocyclettes d'avant 1914 connue). A tout cela s'ajoute bien sûr accessoires, moteurs et autres affiches d'époque…

En signant nombreux cette pétition, vous soutenez notre action pour la défense de notre patrimoine industriel (2 et 3 roues, mais pas que … ) afin qu'il reste dans sa totalité en France, et dans notre cas, sa région natale de Lunéville… Quand on possède un manège, on ne vend pas ses chevaux de bois !

 

 

Pour en savoir plus, prenez le temps de lire ce qui suit:

  • Une collection des pionniers de l'aventure des vélocipèdes et des motocyclettes.

A la fin de la 2ème guerre mondiale, Maurice Chapleur s'installe comme commerçant et réparateur de cycles et motos rue de la République à Lunéville en Lorraine. Passionné par la mécanique, il trouve regrettable de jeter toutes ces curieuses machines aux techniques révolutionnaires. Patiemment avec l'aide de son fils Daniel, il les remet en état et les complète pour que la mémoire des pionniers ne soit pas oublié !

Pris à leur propre jeu, se met en place progressivement un réseau qui leur permet de trouver des machines extraordinaires avec des critères tels que l’ancienneté, la beauté esthétique, la technique ou l’originalité…

+ de 50 bicyclettes et tricycles : draisienne, Michaux, grand-bi, Kangourou, Hirondelle, Mochet, Peugeot, Safety, Securitas, Spalding,Terrot, Vialle...

+ de 157 bicyclettes à moteur auxiliaire et motocyclettes avec des marques telles que ABC, Alcyon, Anzani, Blériot, BSA, Cockerell, De Dion Bouton, Gnome & Rhone, Harley-Davidson, Koehler-Escoffier, Majestic, Monet Goyon, Motobécane, Norton, Peugeot, Rasser, Velocette...

Parmi ces dernières, plus de 57 datent d'avant 1914. C'est la plus importante collection de motos d'avant 1914 détenue par un musée.

Sans oublier les accessoires, les moteurs et les affiches d'époque.

La collection est ouverte au public en Mai 1968 face au Château de Lunéville dans les derniers ateliers des frères Muller.

 

  • Une collection classée "Trésor national"

En 1995, voulant reconvertir le Château en un lieu tourné vers la culture, le nouveau maire de l’époque, propose à Maurice Chapleur d’y déposer la collection. Toutefois, afin d’obtenir les subventions désirées pour cette reconversion, la ville doit se porter acquéreur de l’ensemble des motos et des vélos du musée. Une première estimation est faite à laquelle le maire ne donnera pas suite.

Le milieu des collectionneurs et des spéculateurs est en effervescence face à l’éventualité d’une vente et défile au musée. Les propositions se succèdent. La somme de 1,5 millions d’euros est arrêtée. Seul un riche collectionneur anglais accepte la proposition.

Face à l'éventualité d'une dispersion subie, une nouvelle expertise par le Ministère de la Culture est faite. La collection est classée Trésor national et est interdite de sortie du territoire français.

Le Docteur Jean Kiffer, maire d’Amnéville en Moselle (à quelques kilomètres de Metz), riche cité tournée vers les loisirs, fait une proposition d’achat incluant la construction d’un bâtiment dédié et de l’exposition permanente de la collection.

En mars 2002, largement subventionnée, la ville inaugure le nouveau Musée de la moto et du vélo au cœur du Centre thermal et touristique d’Amnéville en présence de Maurice Chapleur et de tout le monde de la moto.

Maurice Chapleur décède en octobre 2005.

La ville d'Amnéville se désintéresse de la collection et n'y investira plus un euro, ni en communication, en animation ou en développement.

  • Une collection qui intéresse 1 privé !

En février 2015, une décision du Conseil municipal d’Amnéville est prise afin de fermer et de vendre la collection à un marchand de biens de Thionville. Pourquoi ? Nous ne le savons pas !

Alertant les médias et les pouvoirs publics, Jean Baptiste Chapleur, petit fils de Maurice Chapleur, prend la tête de la résistance. Aidé par la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE), celle ci intervient auprès du Ministère de la culture qui bloque la vente. Celui-ci avance 3 arguments pour amener à reconsidérer la réponse favorable de la ville à la proposition d’achat de la collection par Monsieur Serge Steinbrunn (le marchand de biens):

1. L’appui financier du Conseil Général de la Moselle lors de l’acquisition de la collection en octobre 2000 a pérennisé le statut de trésor national.

2. La dite acquisition avec de l’argent public, affectée à un service public, relève de la domanialité publique

3. La destination des biens précisée dans le contrat de la vente à être exposés au public dans un musée dédié.

Jean Baptiste Chapleur demande un délai au maire d’Amnéville afin de trouver une solution pour l’avenir de la collection: La ville de Lunéville, la communauté de communes du Lunéville et le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle sont ouverts à la négociation pour une solution pérenne.

La DRAC qui s’était proposé d’organiser d’une réunion de coordination renvoie l’initiative à la ville d’Amnéville. Cette dernière ne voulant pas de cette solution n'a jamais pris l'initiative d'une rencontre qui à finalement eu lieu en décembre dernier.

Le hasard n'étant jamais fortuit, la décision de février 2015 avait été portée devant le Tribunal Administratif de Strasbourg par l'opposition municipale, qui a obtenu son annulation. Toutefois, la ville d'Amnéville a pris une nouvelle décision identique dans ses objectifs (vente de la collection pour 1,5 M d'€) mais légale (à priori) dans sa mise en forme. 

  • Une collection qui mérite votre combat

Parallèlement, soutenue par des passionnés de la moto et du patrimoine, nous avons crée une association des Amis de la collection de Maurice Chapleur pour fédérer toutes les bonnes volontés et faire avancer notre projet de retour de la collection à Lunéville, lieu de naissance de celle-ci : Presse locale et spécialisée, radio (Kiqincouptetoupal sur radio Campus Lille), Opération Caleçon long sur la Grand Place à Lille, Journées du Patrimoine... Rejoignez nous !

 

Merci de signer la pétition, pour ne pas voir une nouvelle collection d'importance nationale disparaître, vendue ....

Pour préserver notre patrimoine industriel, ce trésor national abandonné  par les pouvoirs publics...

Pour le retour souhaité à Lunéville dans un musée ouvert au public, à la disposition des générations futures...

 

 

Pour en savoir plus sur nos actions, sur la collection nous vous invitons à :

Aimez notre page Facebook => Facebook

& rendez-vous sur notre site internet => www.chapleur.org

 

                              

 

 

Cette pétition sera remise à:
  • Maire d'Amnéville
    Eric Munier
  • Madame le Ministre de la Culture
    Ministre de la culture
  • Maire de Lunéville
    Jacques Lamblin
  • Président de la Communauté de Communes de Lunéville et de Baccarat
    Laurent-Patrick de Gouvion Saint Cyr
  • Président du Conseil départemental de Meurthe et Moselle
    Mathieu Klein


Les Amis de la Collection Maurice Chapleur a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 4 647 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




YVES compte sur vous aujourd'hui

YVES LE FLAHEC a besoin de votre aide pour sa pétition “Sauvons le Musée de la moto et du vélo - Collection Maurice Chapleur”. Rejoignez YVES et 4 646 signataires.