Pétition fermée

Urgence d’une enquête indépendante et crédible sur les allégations de distribution des armes aux imbonerakure, de constitution d’une milice armée et d’entrainement paramilitaire de burundais en RDC.

Cette pétition avait 576 signataires


Un câble confidentiel des Nations Unies indique qu’à deux reprises — en Février et Avril 2014 – le Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB) a alerté le siège à New York sur de possibles distributions d’armes à certains jeunes Imbonerakure du CNDD-FDD (parti au pouvoir). Quoique le câble ait été spécifique sur les lieux, les types d’armes, ainsi que les individus concernés,  le Gouvernement du Burundi a nié toutes les allégations en bloc sans aucune forme d’investigation. La réponse a été l’expulsion du territoire burundais  du personnel du BNUB en charge des questions de sécurité. Pire, depuis un certain temps, les media ne cessent de fournir des détails sur des formations paramilitaires que suivraient de jeunes burundais en République Démocratique du Congo. Pour le Burundi et la région des Grands Lacs qui ont tant souffert des guerres civiles, ces nouvelles n’augurent rien de bon.

Il est urgent qu’une enquête indépendante et crédible sur ces allégations de distribution des armes aux imbonerakure, de constitution d’une milice armée et d’entrainement paramilitaire de jeunes burundais en République Démocratique du Congo soit diligentée dans les meilleurs délais.

Nous exhortons S.E. Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi; S.E. Joseph Kabila Kabange, Président de la République Démocratique du Congo; S.E Mohamed Ould Abdel Aziz Président en exercice de l’Union Africaine et S.E. Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies de prendre cette question en main et mettre en place une commission d’enquête indépendante et crédible, le plus rapidement possible.

 [Photo : Hebdomadaire Iwacu No. 272 du 23 mai 2014]



Société Civile compte sur vous aujourd'hui

Société Civile Burundaise a besoin de votre aide pour sa pétition “S.E. Pierre Nkurunziza: Urgence d’une enquête indépendante et crédible sur les allégations de distribution des armes aux imbonerakure, de constitution d’une milice armée et d’entrainement paramilitaire de burundais en RDC.”. Rejoignez Société Civile et 575 signataires.