Solutions à la dégradation de l'hygiène publique dans l'hypercentre de Marseille

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Sénateur-Maire,


Notre ville a connu, sous votre conduite, d’importantes transformations qui lui ont donné, en bien des endroits, un aspect plus accueillant, plus moderne. Cette évolution, hautement positive, est reconnue, non seulement en France mais encore internationalement, comme en témoigne le nombre croissant de paquebots en escale à la Joliette.


Ce bilan serait en tout point admirable si, dans le même temps,  l'hypercentre de Marseille, Noailles et les rues adjacentes n’avaient été abandonnées à un sort moins enviable :

  • Des ordures traînent partout sur les trottoirs, dans les caniveaux et régulièrement des bouches d'égouts sont bouchées par des amoncellements de déchets.
  • Les trottoirs sont pleins de crasse, mal nettoyés ou non nettoyés. 
  • Les petites poubelles placées le long de la rue de Rome, par exemple, ne sont pas changés régulièrement. Les déchets débordent et finissent au sol.
  • Les rats prolifèrent et profitent des contenaires à poubelle où ont les entend se disputer les déchets toutes les nuits.
  • Les dispositifs de récolte des déchets recyclables ne sont pas suffisants et quand ils sont utilisés par des gens soucieux du recyclage, le ramassage est irrégulier et les contenaires débordent.

Nous avons remarqué, notamment rue Moustier et rue Estelle que de nouvelles poubelles ont été installées et que le ramassage des ordures se fait plus régulièrement, 2 voir 3 fois par semaine.


Mais le problème reste le nettoyage de nos rues, nos trottoirs et nos caniveaux. Des machines inadaptées virevoltent à la va-vite dans certaines rues. Le nettoyage n'est pas efficace et certaines rues comme la rue Moustier entre autres n'ont été nettoyées qu'une seule fois de tout l'été ! 


Par conséquent, l’hygiène publique se dégrade dangereusement ; certains sites perdent tout leur charme ;  la valeur des immeubles s’étiole à mesure que la saleté prospère. L’incivisme prolifère, puisqu’il est connu qu’il affecte plus souvent les quartiers mal entretenus que ceux où réside une population soignée tant par sa présentation que par les autorités.


Ceci n’est encourageant pour personne. 


C’est pourquoi les signataires de la présente correspondance sollicitent votre vigoureuse intervention pour que les rues les plus sales, les placettes les plus négligées, les trottoirs les plus crottés soient remis sans délai dans l’état qui devrait être le leur.

Il faut des nettoyeurs efficaces, professionnels, des passages plus réguliers et des équipements adaptés comme des balais ou des machines qui aspirent les déchets comme dans d'autres villes de France dont nous pouvons prendre l'exemple, suivi d'un véritable nettoyage à l'eau fait de manière minutieuse.

La ville de Marseille, que nous aimons comme vous-même, ne se limite pas à son littoral dont chacun connaît la beauté exceptionnelle. L’intérieur de la ville doit aussi faire l’objet de tous vos soins. Et les services techniques municipaux, grandement financés par les contribuables –faut-il le rappeler ?- doivent être mis au travail, d’urgence, pour corriger cette situation dont la permanence entacherait pour longtemps le bilan de votre gestion.

Nous ne doutons pas, Monsieur le Sénateur-Maire, de votre engagement au service de tous vos concitoyens. Cette démarche, au demeurant, n’est point partisane ou télécommandée par quelques-uns de vos adversaires. Et c’est pourquoi nous comptons sur votre prompte réaction.

Recevez, Monsieur de Sénateur-Maire, l’assurance notre haute considération.
Les signataires et habitants de Marseille 



Moana compte sur vous aujourd'hui

Moana PINARD a besoin de votre aide pour sa pétition “Sénateur-Maire de Marseille: Solutions à la dégradation de l'hygiène publique dans l'hypercentre de Marseille”. Rejoignez Moana et 7 signataires.