Sécheresses, incendies, gaz à effet de serre … Et une autoroute de plus ?

Sécheresses, incendies, gaz à effet de serre … Et une autoroute de plus ?

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
La voie est libre (LVEL) a lancé cette pétition

Sécheresses, incendies, gaz à effet de serre …

 Et une autoroute de plus ?

A l’aune du bouleversement climatique en cours,

nous, habitants du Tarn, demandons un moratoire

 sur le projet d’autoroute Castres-Toulouse

assorti  d’un ré-examen du projet.

Août 2022
 

Depuis des décennies, les scientifiques nous alertent sur l’augmentation des Gaz à Effet de Serre (GES) dans l’atmosphère, qui induit des changements climatiques profonds. En 2022 chacun d’entre nous en a pu constater

les conséquences dramatiques dans son environnement proche : méga-incendies, arbres morts de soif, cultures desséchées ou avortées, étangs, puits, ruisseaux, rivières et même parties de fleuves à secs. La réalité du bouleversement climatique est là.

Nous sommes dans un état instable et il faut immédiatement engager des réformes de  notre modèle de civilisation.

 Et pourtant les décideurs et élus politiques continuent à soutenir les projets routiers et autoroutiers, alors qu’il est prouvé qu’ils sont une des causes premières de la diffusion des GES dans l’atmosphère :

 Le transport routier émet, en France, plus de 120 mégatonnes d’équivalent CO2 par an !

Ces projets routiers et autoroutiers ont aussi pour conséquences :

•  la destruction des terres agricoles, plus de 400 ha pour l’autoroute Toulouse-Castres, alors même que les ressources alimentaires vont être plus difficiles à cultiver, en raison de l‘augmentation des températures et de la sécheresse ;

•  la destruction de biotopes naturels, alors même que les populations d’oiseaux, d’insectes, d’amphibiens, d’espèces végétales, plantes, arbres... s’effondrent à vue d’œil, observations corrélées par les études scientifiques.

•  La destruction de ruisseaux et des nappes phréatiques souterraines, alors même que les ressources en eau vont se faire plus rares.

•  L’artificialisation de terres par l’emprise des routes et autoroutes, mais aussi par l’implantation corollaire de zones commerciales, industrielles et artisanales sur leurs abords.

•  Une consommation à outrance, mondialisée et génératrice de déchets polluants et consommateurs d’énergie et d’espaces pour les traiter.

En mars 2022, dans une tribune intitulée "A69, l’emblème d’une fuite en avant"[1],  de nombreuses personnalités et spécialistes des questions climatiques et d’aménagement du territoire (dont trois rapporteurs français du GIEC) ont alerté sur la nécessité de mettre un terme à ce projet d’autoroute totalement déconnecté des enjeux actuels.

A notre tour, interpellons les élus et les instances de l’État sur le     scandale que représenterait l’autoroute Castres -Toulouse et ses   conséquences, au vu de l’urgence impérieuse de contenir l’emballement climatique qui est amorcé.

STOP au projet d’autoroute A69,

OUI à l'aménagement de la RN 126 !

Cette pétition sera transmise aux élu-e-s locaux, départementaux, régionaux, député-e-s,  ministères et président de la République Française.

Contacts :

collectiflavoieestlibre@gmail.com

La voie est libre

https://www.facebook.com/lavoieestlibrern126

https://twitter.com/LVELrn126  

Soutien :

https://www.helloasso.com/associations/village-action-durable/formulaires/1

[1]https://www.lvel.fr/post/tribune-a69-l-embl%C3%A8me-d-une-fuite-en-avant

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !