Sauvons ensemble le Sambo français

Sauvons ensemble le Sambo français

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

Le 18 mars 2021, le président de la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées (FFLDA - qui dispose de l’agrément ministériel pour la gestion des activités SAMBO depuis 2007) a envoyé un courrier à tous les clubs de Sambo de France pour réclamer l’arrêt des activités du Comité de Français de Sambo (CFS), association qui gère, en vertu des propres statuts de la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées, la pratique du Sambo, sport de combat d’origine russe, depuis que l’agrément du Sambo a échu à la FFLDA.

Le CFS fonctionne parfaitement depuis 2007. Cette association loi 1901 regroupant 90% des cadres sportifs et spécialistes divers du Sambo issus des diverses instances ayant administré le Sambo depuis son arrivée en France en 1972. Sa gestion est saine et il dispose d’un fonds de roulement grâce à la gestion économique avisée de son conseil d’administration.
Le CFS demande donc solennellement au président de la FFLDA de cesser immédiatement de déstabiliser une discipline qui souffre, comme toutes les disciplines de contact, de la crise sanitaire. Si la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées a d’énormes problèmes financiers et qu’elle est en procédure de sauvegarde prononcée par un tribunal, ce n’est pas en asphyxiant le Sambo pour mettre directement la main sur ses ressources financières qu’elle retrouvera son lustre.

Le CFS en appelle directement à Mme la Ministre déléguée en charge des Sports, Mme Maracineanu, pour rappeler au président de la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées que le fonctionnement du CFS dans sa fédération est l’objet d’accords et de garanties statutaires validées par son Ministère ; que si le blocage unilatéralement décidé devait persister, de prendre alors toutes les mesures utiles jusqu’au retrait de la délégation et son transfert à une autre entité, viable économiquement, et à même de protéger et garantir les intérêts de notre discipline sportive.

Ne laissons pas notre Sambo être maltraité de la sorte !

#sauvezlesambo

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !