FERMETURE ADMINISTRATIVE LEUROPEEN NANTERRE VILLE

FERMETURE ADMINISTRATIVE LEUROPEEN NANTERRE VILLE

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
RUE MAURICE THOREZ NANTERRE a lancé cette pétition adressée à MR JARRY (MAIRE NANTERRE ET PREFET)

Bonjour à tous,

La situation Rue Maurice Thorez, particulièrement au-dessus du Bar/Tabac « L’Européen » devient INVIVABLE pour les riverains et les commerçants. Nous notifions une dégradation importante de la qualité de vie depuis 4 ans environ. Ces deux dernières années, la situation est devenue CATASTROPHIQUE. Les différents syndic de copropriété, certains de nos copropriétaires, ainsi que des commerçants de la rue ont déjà adressé courriers, plaintes, photos, etc à la mairie de Nanterre. Malheureusement la situation s'aggrave de jours en jours & personne n'intervient.

Des témoignages détaillés et variés qui prouvent l’inconfort, l’incertitude et même la peur que nous vivons dans cette rue pourtant si centrale et importante dans la vie de la commune. Ne parlons même pas de l’image donnée à notre ville, la saleté apparente et continuelle de la chaussée, les commerces peu (ou pas) légaux, les squats, les trafics, les insultes et agressions, le bruit général et intrusif.

Ce jour, nous n’avons obtenu de qu’une seule réponse de la part de la mairie. Celle-ci mentionnait des excuses. Cela s’arrête là. Vous trouverez ci dessous le mail explicatif de la situation que nous leur avons adressé le 08 Mars 2021. En parallèle nous lançons cette pétition pour demander en attendant de trouver d'autres solutions la fermeture administrative de l'établissement l'EUROPEEN. 

Nous soumettrons cette pétition aux riverains de Nanterre, particuliers & commerçants. 

Merci à tous pour votre soutien 

 

Rien de change, et l’évolution de la situation de la rue n’est pas proportionnellement négative mais bien exponentielle. Le tabac sert de l’alcool fort aux aurores, des (gros) pavés sont lancés sur les vitres des commerces, les déchets s’accumulent. Des produits sont consommés dans et devant le restaurant (bouteilles de bières, sandwichs) et rien n’est nettoyé par le personnel de l’établissement. L’urine, les pochons de cocaïne, les gobelets en plastique, les « CASH » et tickets de loto déchirés forment des montagnes de déchets. Dans notre cage d’escalier, les trottoirs et nos zones de parking. Les voitures sont vandalisées.

Les protections mises sur les poteaux de l’échafaudage aujourd’hui en place sont pleines à craquer. Les usagers de cet établissement se garent aussi n’importent comment, en double file, bloquent le passage. La musique aussi, fort et sur la voie publique. Le tout aux yeux des hommes, des femmes et des enfants parfois jeunes d’une commune normalement respectable. 


Ne parlons pas du comportement des usagers. Nous connaissons tous la loi concernant la consommation de cannabis et d’alcool sur la chaussée. Qu’en est-il des lois et règles concernant la tenue d’un établissement tel que l’Européen ? Servir de l’alcool à toute heure de la journée sans jamais distinguer l’état d’intoxication d’un usager ? Ne jamais nettoyer ni le trottoir, les alentours, ne mettre à disposition aucune poubelle… Qu’en est-il, en période de crise sanitaire, d’avoir un bar qui continue ouvertement à accueillir des gens au comptoir et dans la salle sans distanciation sociale ni masques et gels, qu’en est-il de la gestion des nuisances sonores et au respect de la vie en communauté ?

 

Nous parlons ici d’une zone centrale, d’affluence, sortie de gare et passage de riverains. Nous parlons aussi d’une zone de vie, où les loyers sont chers et les commerces vivants. Nous parlons de la devanture d’une ville qui perd en charme et en confort, d’une commune ancienne et chargée d’histoire qui devient une zone de passe et un Melting pot d’immondices.


Qu’en est-il ? Quelle est la marche à suivre ? Qu’avez-vous prévu de faire, concrètement, pour nous aider à surmonter cette situation qui nous donne tous l’envie de baisser les bras ? Nous demandons officiellement et par la présente l’intervention des services d’hygiène dans cet établissement salle et insalubre. Nous demandons officiellement l’intervention des services de police pour stopper les activités illégales des gestionnaires du bar et nombreux clients. Car, une chose est sûre : Il est clairement visible que le comportement général devant cet établissement est de fait en vue de l’absence policière. Le cannabis est roulé et fumé ouvertement, sans se cacher. L’alcool est consommé sans se cacher. Les deals sont faits, sur la chaussée et dans les cages d’escaliers, sans se cacher. Les déchets sont mis au sol, sans se cacher. Les agressions, légères (ou non) sont faites, sans se cacher. Les femmes sont sifflées et dénigrées, sans se cacher. Les riverains sont insultés. Sans se cacher. Les enfants côtoient en permanence le trafic de drogue sans parler des inhalations qu'ils subissent. Tout aux vues de tout le monde et à la sortie de la gare de RER. Dans une rue centrale et commerçante. 


Nous attendons des réponses et des changements. Il n’est simplement pas possible de voir une situation quasi irréversible s’installer sans AUCUNE action de la mairie et des forces de l’ordre. Il n’est simplement pas possible de vivre dans des conditions pareilles, dans un pays dit développé et civilisé, et si proche de la capitale. 

 

Ci-joint à ce courriel plaintes, photos, vidéos.

 

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !