REVISION DE JUGEMENT - LIBERTE PSYCHIATRIQUE

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Bonjour à tous,

Je m'appelle laure Latrille, je vis à coté de Tarbes en France.


 

j’ai 40 ans et voilà plus de 20 ans que je suis enfermé dans une « case », celle des personnes dites « schizophrènes », 20 ans d’aliénation mentale avec une famille qui n’a pas vraiment compris qui je peux être, d’ailleurs qui a vraiment cherché à le faire ? QUI ?

 

 

Tout le monde s’en moque éperdument. Tout le monde est rassuré car on sait qui je suis, on m’a désigné comme telle : une « malade mentale ».

 

Je ne vais pas vous parler de toutes les souffrances que j’ai subies, de toutes les humiliations que j’ai connues… d’une vie gâchée sans possibilité de remise de « peine ».

 

 

 

Mais ceux que l’on enferme en prison me comprendront.

 

Ceux sur qui l’on pose une simple étiquette pour satisfaire au monde dans lequel on vit, un monde fait souvent d’images vides car on ne vit si souvent qu'au travers du regard des autres.

 

Il faut donc bien avoir une étiquette qui relate qui vous êtes avec tous les préjugés qui l’accompagnent.

 

Ceux qui sont autistes ou dit « tels » et tous les autres …. , ceux que l’on a enfermé sous le « label » du malade mental, comprendront cette souffrance.

 

Mais dites-moi qui est en bonne santé mentale, ouvrez bien grand vos yeux et regardez autour de vous.

 

 

La frontière entre la personne en bonne santé mentale et celle qui est en mauvaise « posture » est si floue parfois. 

 

 

Il faut donc être très prudent car l'être humain est bien plus complexe que ce que l’on croit, le réduire à quelques définitions linguistiques est une erreur fondamentale que de nombreuses personnes font. 

Une personne est en bonne santé mentale si elle a la capacité de vivre en bon équilibre avec elle-même et avec ceux qui l'entourent.

 

 

Comment me libérer de ma tutelle, puis revivre normalement, devenir responsable, je le reconnais : difficile sans aucun doute !

 

Comment me libérer de ma tutelle sans un nouveau jugement ?

 

 

Bien sûr ayant d’autres soucis, je risque de m’emballer et on pourrait me classer là ou je ne dois pas être.

 

Je demande donc avec votre soutien une révision de mon statut de malade et que l’on me libère de ma tutelle pour qu’enfin je puisse enfin avoir le droit de vivre libre même si cette notion est tant de fois bafouée.

Au moins vivre sans étiquette un sentiment de liberté qui me permettrait de renaitre

 

Je vous remercie vivement de ce que vous pourrez faire ou tenter pour moi, car je ne suis pas la seule dans ce cas de figure et c'est un vrai combat tous les jours.



laure compte sur vous aujourd'hui

laure LATRILLE a besoin de votre aide pour sa pétition “REVISION DE JUGEMENT - LIBERTE PSYCHIATRIQUE - SUPPRESSION DE CURATELLE”. Rejoignez laure et 230 signataires.